Par DDK | 12 Aout 2017 | 1361 lecture(s)

Béjaïa Faute de dispositif sécuritaire

Le Festival of colors Algeria annulé !

Grande déception pour les 3 000 personnes engagées à prendre part à la 3ème édition du Festival of colors Algeria, dont la plus importante activité, un gala musical prévu aujourd’hui au port de plaisance Tala Ilef, à 20 km à l’ouest de la ville de Béjaïa, a été annulée.

En effet, les organisateurs de cet évènement, très attendu notamment par des jeunes des quatre coins du pays et même de l’étranger, ont été contraints d’annuler ce festival faute d’un dispositif sécuritaire à même de garantir la sécurité et la quiétude des participants. «La décision tombée aujourd’hui, jeudi 10 août 2017, de la part des autorités, stipulant qu’aucun dispositif sécuritaire ne serait déployé pour la journée du 12 août (spectacle musical) pour assurer la sécurité d’un rassemblement de plus de 3000 personnes est ce qui est loin d’être rassurant. Nous voulons que vous soyez-là, mais nous voulons surtout que vous soyez en sécurité. Jeunes hommes, femmes, pères, mères et enfants ont tous droit à un minimum de sécurité que nous ne pouvons assurer seuls. Pour des raisons sécuritaires et uniquement sécuritaires nous avons décidé d’annuler le spectacle musical du 12 août», ont annoncé avec une immense déception les organisateur de ce festival. Pourtant, tout a été soigneusement préparé, le long d’une année de travail intense, pour réussir cet évènement culturel, déclare-t-on avec un pincement au cœur. «12 mois de travail acharné, d’idées et de partage. 12 mois à penser et organiser la troisième édition du festival of colors Algeria. 12 mois à rectifier nos erreurs pour vous satisfaire, à écouter vos remarques pour vous donner le meilleur de nous-mêmes. Nous étions prêts pour cette troisième édition, prêts à vous offrir une journée mémorable», a-t-on déploré. Par ailleurs, les initiateurs de cet évènement ont affirmé avoir réfléchi à d’autres solutions pour maintenir ce gala musical que devait animer respectivement Amel Zen, Meziane et Chibane, ainsi que le groupe Freeklane, mais en vain. «Le volet sécuritaire n’est pas de notre ressort, il est exclusivement du ressort de l’Etat. Nous avons tout fait, tout essayé, mais aucune alternative n’a été possible», a-t-on annoncé. Les personnes qui ont acheté leur billet seront remboursées, selon les organisateurs de ce festival. A noter que l’activité «l’art est public» prévue dans le cadre de ce festival a été maintenue. Plusieurs artistes, venus de différentes régions du pays, ont exposé, jeudi et vendredi, leurs œuvres artistiques devant un public curieux. Le festival of colors Algeria met également l’accent sur la sensibilisation de la jeune génération sur l’écologie, l’art et l’importance de la vie associative, en initiant, parallèlement à la fête de la musique, des ateliers pratiques et des actions de bénévolat. «Notre but étant aussi de sensibiliser la jeune génération au bénévolat, aux gestes simples de l’écologie et à l’impact de la culture dans la vie quotidienne», a-t-on informé. L’annulation de cet évènement a privé la wilaya de Béjaïa d’un cadre festif, qui aurait apporté son grain de sel à une saison estivale fade.

Boualem S.

0