Par DDK | 12 Aout 2017 | 1826 lecture(s)

FFS Changement à la tête du premier secrétariat du parti

Hadj Djilani remplace Bouchafa

La Direction Nationale du FFS réunie avant-hier a annoncé à travers un communiqué diffusé le lendemain la nomination d’un nouveau premier secrétaire du parti.

Il s’agit de Hadj Djilani Mohamed, tête de liste du parti lors des dernières législatives à Aïn Defla, qui remplace Bouchafa Abdelmalek nommé Membre du Comité d’Ethique du Parti. Le parti explique par ailleurs que cette nomination intervient dans le cadre du principe de rotations dans l’affectation des missions au sein des instances dirigeantes au moments ou des indiscrétions faisaient part de ce changement qui interviendrait suite à un désaccord entre le concerné et certaines décisions qui seraient sur le point d’être entérinée par la direction du parti notamment en ce qui concerne la réhabilitation de certains cadres sanctionnés. Par ailleurs le parti a lors du conclave de jeudi dernier eu à élaborer la feuille de route du parti en prévision des prochaines échéances politiques. «Dans ce cadre, la Direction Nationale a arrêté le programme d’activités pour la commémoration des prochaines dates qui ont marqué la vie politique de notre pays,» indique le communiqué. Il s’agit notamment de la commémoration du 61ème anniversaire du Congrès de la Soummam qui sera marqué par un programme d’activités avec notamment un rassemblement à Ifri Ouzellaguène ; La célébration du 54ème anniversaire de la création du FFS, tout comme il a également été question de programmer pour les 11, 12 et 13 octobre, l’université d’été du parti. Le communiqué annonce aussi «la mise en place d’un directoire national de campagne qui sera chargé de gérer et d’animer la campagne électorale au niveau national ». Passant en revue la situation du pays, le FFS indique que « devant la crise multidimensionnelle qui paralyse le pays, nous sommes aujourd’hui plus que jamais convaincus qu’une politique de remobilisation démocratique et pacifique de la population, et du sens de l’engagement est nécessaire (…) Le choix stratégique du FFS en faveur de l’action citoyenne partisane, syndicale et associative comme mode de mobilisation de la société oriente naturellement son redéploiement sur l’ensemble du territoire national (…) La Direction nationale du FFS appelle les militants et les citoyens à poursuivre leur effort pour réhabiliter le politique et imposer le changement par la reconstruction du consensus national et populaire,» notera encore le document.

Arezki H.

0