Par DDK | 14 Novembre 2017 | 804 lecture(s)

Bouira Limani en visite à Aghbalou

La population expose ses soucis au wali

Le wali de Bouira Mustapha Limani a effectué, avant-hier, une visite de travail dans la commune d’Aghbalou où il a pris connaissance des différents indicateurs du développement dans cette municipalité de la montagne. Pendant plus d’une heure, le premier magistrat de la wilaya a eu à écouter des exposés dans différents secteurs présentés au niveau de la bibliothèque communale. Les ressources en eau a été le premier secteur à être présenté. Ainsi et selon les donnés présentées au wali, les besoins en eau dans la commune sont estimés à 3350 m³ contre une production de 2234 m³. Ce chiffre illustre le déficit en eau auquel est confrontée la population de cette commune. Cette dernière vit, pour rappel, une crise chronique en matière d’eau potable. L’épisode de l’été dernier en est la parfaite illustration. D’après les mêmes données, la commune dispose de 13 réservoirs de stockage d’une capacité de 3300 m³, de sept stations de reprises et d’un réseau AEP de 120 km. Interpellé par des citoyens sur la qualité de l’eau qui arrive dans les robinets, le premier magistrat de la wilaya a promis de voir le problème de plus près afin d’y remédier. Il s’est également engagé à voir de près le problème d’eau qui se pose dans la commune. Dans le volet de raccordement au gaz de ville, le wali a reçu des explications sur l’opération de rattrape lancée au chef-lieu communal. Le projet d’un montant de plus de 9 millions de dinars a concerné 11quartiers. Au sujet du raccordement au gaz et répondant à une préoccupation d’un citoyen au sujet des quartiers non encore raccordés à cette énergie, le wali a demandé d’élaborer des fiches techniques en vue d’accorder une enveloppe sur le budget de la wilaya pour financer les travaux. L’autre point évoqué au cours de cette visite est le projet de l’aménagement urbain au niveau du chef-lieu communal. Le projet en question a couté 67 millions de dinars au budget de l’Etat, et a porté sur le bitumage des voies d’accès du chef-lieu. Dans sa seconde phase, l’opération va concerner les travaux de l’aménagement de la voierie, les espaces verts et l’éclairage. Dans le domaine des technologies d’informations (TIC), il est question de deux opérations portant sur la réalisation de deux réseaux de la fibre optique au profit des villages de Bahalil et Ath Hamdoune. Les deux opérations d’un montant global de plus de 16 millions de dinars seront lancées prochainement. Il faut signaler que des dizaines de citoyens ont tenu à interpeller le wali sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Assailli de partout, le wali a pris le soin et tout le temps nécessaire pour écouter les doléances des uns et des autres en promettant de faire de son mieux pour y remédier. À noter qu’à la fin de sa visite, Mustapha Limani a présidé une rencontre avec le mouvement associatif et la société civile au niveau de la maison de jeunes de Bouaklane.

Djamel M.

0