Par DDK | 14 Novembre 2017 | 962 lecture(s)

Bouira

Trois ans de prison ferme pour trois malfaiteurs

L'affaire mettant en cause trois jeunes accusés d'association de malfaiteurs et de vol qualifié a été jugée, avant-hier, à la chambre criminelle de la Cour de Bouira. Chacun des trois voleurs, (Z.R., L.S. et A.S.) a été condamné à trois ans de prison ferme et 200 000 DA d'amende. L'affaire remontait au mois d'avril dernier. Il était 13 heures, la ferme de R.B., un éleveur de bétail se reposait chez lui lorsqu'il a été assailli par trois individus. Ces derniers ont eu tôt de le maitriser et de le ligoter. Après avoir fouillé la maison, ils s'étaient retirés en emportant trois (3) millions de centimes et des bijoux sans valeur, car en cuivre. À la sortie, les fuyards se heurtaient au neveu, un jeune plein de force et de courage. Il se saisit d'une pierre et la lance avec adresse dans leur direction. Le projectile atteint l'un d'eux à la tête, celui-ci s'écroule. Le jeune homme le ceinture et le cloue au sol tout en criant au voleur. Ses cris ameutent le voisinage. Des gens accourent et arrêtent les deux autres fuyards. La gendarmerie alertée embarque les trois malfaiteurs. Présentés au parquet, ils sont placés sous mandat de dépôts. Lors du procès, le représentant du ministère Public requérait 10 ans de prison ferme. Les parents des condamnés nous ont fait savoir qu'ils ne feraient pas appel. Puisque, selon eux, un appel ne ferait que confirmer le jugement et qu'en cas de grâce, les condamnés seraient privés de cette faveur présidentielle.

Aziz Bey

0