Par DDK | 7 Décembre 2017 | 1462 lecture(s)

BÉJAÏA - Le wali, lors de l'installation du nouveau maire

«La feuille de route est claire et simple»

Le wali de Béjaïa, M. Hattab, a présidé, lundi passé, la cérémonie d'installation du président de l'assemblée populaire communale de Béjaïa, M. Hocine Merzougui, d’obédience FFS. «La ville de Béjaïa doit reprendre la place privilégiée qu'elle occupait avant. Et ceci se concrétisera avec la conjugaison des efforts des élus locaux aux côtés de l'administration et surtout des citoyens qui doivent être associés, eux aussi, à toute démarche et idée pour le développement de leur commune», a déclaré le premier magistrat de la wilaya. En cette occasion, M. Hattab a insisté sur l'hygiène et la voirie, deux missions basiques que doit accomplir l'assemblée communale pour le bien-être du citoyen : «Réussir les missions basiques de la commune qui sont, entre autres, l’hygiène, la voirie, l’éclairage, c’est déjà une réussite. Le logement également consiste une priorité. La feuille de route est claire et simple. Si on arrive à concrétiser ce projet de société et penser ensemble pour moderniser la ville et prendre en charge les préoccupations des citoyens, c’est déjà mieux. Aujourd’hui, M. Merzougui est maire de toute la population de Béjaïa», soulignera-t-il. Pour rappel, au sortir des élections du 23 novembre dernier, M. Aziz Merzougui a été élu maire de Béjaïa, néanmoins avec une majorité relative de 11 sièges sur les 33 que compte la municipalité. Il est, de ce fait, appelé à composer avec ses concurrents pour installer l’exécutif communal. La liste indépendante «Ensemble pour Bougie» et la liste du FLN, avec chacune 8 sièges, le RCD 3 sièges et «Debout Béjaïa» 3 sièges seront-ils au rendez-vous. Cela dit, le jeu des alliances a commencé et l’équation, à résoudre cet ancien instituteur, est à plusieurs inconnues.

Rachid Z.

0