Par DDK | 11 Janvier 2018 | 1645 lecture(s)

Avec faste même dans les communes arabophones

Le nouvel an berbère, Yennayer 2968, coïncidant avec le 12 janvier, sera célébré avec faste cette année dans la wilaya de Bouira. Pour cela, un riche programme a été établi, notamment par le mouvement associatif. Les étudiants de Bouira s’impliqueront aussi pour la célébration de cette date ancestrale, puisque plusieurs activités sont actuellement en préparation au niveau de la majorité des départements et des résidences universitaires, en plus d’un gala artistique qui aura lieu au niveau du département de tamazight, ainsi que de la traditionnel marche des étudiants qui aura lieu le 13 ou le 14 janvier prochain. La grande nouveauté cette année dans la wilaya de Bouira, ce sont les festivités qui seront organisées par des associations au niveau de certaines communes arabophones. La reconnaissance officielle de la journée de Yennayer et son intronisation comme journée chômée et payée, semble donner un sursaut aux citoyens de ces régions qui ne s’impliquaient pas auparavant d’une manière organisée pour la célébration de cette fête nationale. Ainsi et au niveau de la commune de Sour El-Ghozlane, un collectif d’associations sportives organisera, demain, vendredi 12 janvier, une compétition de natation au niveau de la piscine communale, qui verra la participation de pas moins de 300 personnes âgées entre 13 et 30 ans. Cette compétition sportive sera clôturée par une soirée animée au niveau du théâtre de verdure de Sour El-Ghozlane. La célébration aura un aspect plus pédagogique au niveau de la commune de Lakhdaria, où l’association des activités des jeunes a prévu une conférence sur le thème de «Yennayer» qui sera animée par des enseignants et des universitaires. À Aïn-Bessem, la section locale des scouts organisera, en collaboration avec la mairie, une exposition de produits artisanaux au niveau du centre local de la culture. La coordination des associations de Bouaklane et le collectif de jeunes de la même localité, dans la commune de M’Chedallah, comptent organiser plusieurs festivités durant les trois prochaines journées (11, 12 et 13 janvier). Au menu, des activités culturelles, sportives, éducatives et de loisirs. Exposition des produits de terroir, concours de plats traditionnels, spectacles musicaux, chant traditionnel (idhabalen), du théâtre, de la poésie, animation pour enfants, exhibition, matchs et une conférence-débat sur Yennayer sont également au menu. Toujours à M’Chedallah, une conférence-débat sera animée, aujourd’hui (le 11 janvier) par l’écrivain Brahim Tazaghart, dans la salle de cinéma locale. À Merkala, dans la commune de Taghzout, l’association des activités de jeunes, celle du 20 août, Waqadh et l’association Thighri Ilmazian ont concocté tout un programme pour les journées du 12 et 13 du mois en cours. Dans la commune d’Ath-Leqsar, le collectif local des associations organisera la première édition du Festival national des arts traditionnels. La robe kabyle d’Ath-Leqsar sera également à l’honneur puisque un défilé et une marche de femmes portant cette robe seront organisés demain (le 12 janvier), au niveau de la commune. Pour sa part, l’association Tagrawla de la même commune organisera, les 13 et 15 janvier, deux conférences-débat sur le thème de la revendication identitaire, qui seront animées respectivement par le docteur Hamid Bouhbib et l’écrivain Rachid Olbsir. Dans la commune voisine d’Ath-Rached, plusieurs activités sont aussi prévues. Au menu, des conférences, des expositions et des animations qui seront tenues au chef-lieu communal et aussi à travers plusieurs villages, en plus d’un marathon qui sera organisé par la section locale des scouts. Dans la commune d’Aghbalou, l’association Ath Lkhir a lancé une opération de solidarité avec les familles démunies et des dons seront distribués à cette occasion. À Haïzer, l’association Les amis du livre a établi un programme de deux jours pour la célébration de Yennayer, avec notamment l’organisation de plusieurs conférences-débats qui seront animées par des enseignants et des chercheurs linguistes. Dans la commune d’El-Esnam, c’est l’association Ath Lkhir qui compte organiser une exposition de produits artisanaux en plein air, au niveau de l’esplanade en face du siège de la mairie. Toujours au niveau de la commune d’El-Esnam, une soirée artistique sera animée aujourd’hui, la veille de Yennayer, par une panoplie d’artistes, dont la chanteuse Nessrine et le chanteur Moha Attoui. Yennayer sera aussi célébré à Tikjda, où le centre national des sports et loisirs (CNSLT) compte organiser plusieurs expositions et animations à cette occasion.

Oussama Khitouche

0