Par DDK | 11 Janvier 2018 | 1617 lecture(s)

Bouira

Les anciens patriotes reviennent à la charge

Les anciens patriotes et éléments des groupes de légitime défense (GLD), mobilisés pour combattre le terrorisme durant les années 1990 à Bouira, sont revenus à la charge hier en organisant un rassemblement de protestation au niveau de l’esplanade de la maison de la culture Ali Zaâmoum. Selon M. Ali Bougataya, coordinateur national de l’organisation, la principale revendication de ce corps reste la reconnaissance officielle des sacrifices des patriotes durant la décennie noire, et ce, à travers la mise en place d’une loi organique pour garantir leur droit. «Des centaines de nos éléments sont handicapés et les blessés ne sont pas pris en charge. Les promesses et les engagements du gouvernement, particulièrement ceux du ministère de la Défense, pour la prise en charge effective de nos revendications, ne sont toujours pas appliquées, nous nous demandons pourquoi», expliquera M. Bougataya, qui réclame aussi la réintégration de ce corps aux services du MDN, au lieu du ministère du Travail. D’autres revendications ont été aussi soulevées par les protestataires, dont la valorisation de la pension de départ à la retraite des éléments patriotes, ainsi que la remise de cartes et d’attestations de résistants à ces patriotes, entre autres.

Oussama K.

0