Par DDK | 14 Janvier 2018 | 1039 lecture(s)

BÉJAÏA - Des cadres du RND en sit-in devant le siège du parti

Le départ du secrétaire de wilaya réclamé !

Un rassemblement de militants du RND de Béjaïa a été observé, hier matin, devant le siège du bureau de wilaya, pour demander le départ du secrétaire de wilaya, le député Kamel Bouchoucha. Ils étaient une vingtaine, déterminés à continuer leur combat jusqu’à l’aboutissement de leur revendication. Ceci était perceptible à travers leurs déclarations virulentes à l’égard de celui-ci qu’ils accusent d’avoir vidé le parti de ses compétences. D’ailleurs, dans un communiqué remis à la presse et dont une copie sera envoyée, a-t-on indiqué, au premier responsable du parti, Ahmed Ouyahia, il est mis en exergue le fait que «le parti est aujourd’hui verrouillé par le secrétaire de wilaya qui en a fait sa propriété.» Constatant son refus de discuter d’une façon responsable et sereine avec les militants et regrettant qu’aucune décision n’ait été prise à son encontre alors que des dénonciations ont été faites devant le secrétaire général lors de sa visite à Béjaïa, arguent-ils, il a été décidé d’organiser ce sit-in pour «demander à Ahmed Ouyahia de mettre fin aux fonctions de l’actuel secrétaire de wilaya afin de préserver la cohésion et l’avenir du RND à Béjaïa en perspective des prochaines échéances». Les rédacteurs du communiqué lui reprochent également «l’échec du RND par un net recul aux locales, confirmant ainsi la mauvaise gestion dudit secrétaire de wilaya.» Malgré ces mauvais résultats, il continuera «à refuser de recevoir les cadres et militants pour débattre des problèmes du parti tout en cherchant des boucs-émissaires.» Il est aussi reproché à Kamel Bouchoucha d’avoir transgressé les statuts du parti en procédant à l’installation des secrétaires communaux sur simple décision, au lieu de passer par la base qui doit élire ses représentants. «Le mode de désignation a éliminé le mode démocratique», est-il souligné.

A Gana.

0