Par DDK | 14 Janvier 2018 | 1111 lecture(s)

BOUIRA - Une société de gardiennage remercie 300 agents de sécurité

L’APW en pompier

Les membres de l’APW, via le docteur Hamid Chachoua, vice-président de l’assemblée, sont intervenus jeudi dernier pour apaiser la situation avec des agents de sécurité employés par une société de gardiennage privée agissant pour le compte de l’ANBT. Ces derniers, au nombre de 600, exerçaient pour le compte d’une société de gardiennage privée qui vient d’effectuer une compression d’effectif en remerciant 300 de ces agents, soit la moitié de son effectif. Ainsi, devant ces 300 agents laissés sur le carreau, M. Hamid Chachoua, 1er vice-président de l’APW, a initié une rencontre avec le directeur de l’Agence de wilaya de l’emploi (AWEM) de Bouira, un représentant de la société de gardiennage privée, un représentant de l’ANBT ainsi que le responsable de sécurité. Au cours de cette réunion, il a été envisagé plusieurs solutions pour permettre aux 300 agents de sécurité de retrouver un travail rapidement afin qu’ils puissent subvenir aux besoins de leurs familles. «En premier lieu, le directeur de l’AWEM s’est engagé à inscrire en priorité ces nouveaux demandeurs d’emploi et en parallèle un tirage au sort sera effectué sur l’ensemble des sites où est implantée cette société de gardiennage privée. Un tirage au sort car nous allons incorporer les 600 agents de sécurité et non les 300 remerciés. Sur chaque site où est implantée la société de gardiennage privée AMINE GARDE, on procédera à un tirage au sort, sauf pour le site de Sour El Ghozlane où le critère de sélection sera l’ancienneté», déclare M. Chachoua. Ainsi, des convocations seront adressées individuellement à chaque agent de sécurité pour assister au tirage au sort sur les différents sites et la cellule de crise installée par l’APW demeurera ouverte jusqu’au règlement définitif de ce conflit, assure-t-on.

Hafidh Bessaoudi

0