Par DDK | 14 Janvier 2018 | 1062 lecture(s)

Retard dans la réalisation des logements AADL

Temmar sévit contre les entreprises

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar, a décidé, hier, de sévir et d’une manière assez forte. Après une série de rappels à l’ordre et des déclarations qui fraisent l’avertissement à l’intention des maîtres d’œuvres, notamment sur les retards enregistrés dans la réalisation, Temmar passe à l’action. Ainsi, trois maîtres d’œuvres auront à faire, désormais, avec la résiliation de leurs contrats, selon l’affirmation du ministre. Ce dernier a aussi indiqué que 17 autres ont été destinataires de mises en demeure. Ces décisions ont été annoncées, hier, lors de la réunion qui l’a regroupé avec les maîtres d’œuvres en charge de la réalisation du programme AADL. Selon le département d’Abdelwahid Temmar, vingt (20) wilayas connaissent des retards dans la réalisation du programme AADL, confié à vingt (20) maîtres d’œuvres. Ces derniers devraient réaliser 38 450 unités. Le ministre, ayant eu des rapports sur l’énorme retard dans la réalisation de 809 logements à Tissemsilt, 400 à Ouled Zenati (Guelma), et 750 à Mascara, a tranché en faveur de la résiliation des contrats aux maîtres d’œuvres chargés de ces projets. Les 17 autres maîtres d’œuvres, répartis sur les 20 wilayas où les retards de réalisation ont été confirmés, se sont vu destinataires de mises en demeure. Ils totalisent à, eu aussi, un programme de 28 100 unités qui sont ainsi en souffrance, selon le ministre. «Des poursuites administratives et judiciaires ne sont pas à écarter à l’encontre des récipiendaires de ces mises en demeures s’ils ne les respectent pas», a encore souligné M. Temmar. L’administration n’est pas en reste, selon le ministre, qui la pointé du doigt pour certains projets en souffrance, à l’instar de celui de la réalisation de 1 300 logements à Sétif, El-Oued, Sidi Bel-Abbès et Remchi (Tlemcen). Par ailleurs, le ministre s'est montré courroucé face aux retards enregistrés dans la réalisation de 73 autres projets d’habitat social, englobant plus de 28 000 unités à travers 18 wilayas. Temmar n’a pas manqué, également, de brondir la menace de résiliation de contrats avec les maîtres d’œuvres en charge de ces projets, notamment dans les wilayas de Béchar, Blida, Tamanrasset, Tiaret, Saida, Oran, Taref, Annaba, Guelma, Mostaganem, Mascara, Tindouf, Tissemsilt, El-Oued, Khenchela, Mila, Ain Temouchent et Relizane. Abdelwahid Temmar a, en outre, indiqué que sept projets de logements de différentes formules, confiés à des entreprises étrangères et neuf autres projets confiés aux entreprises publiques, connaissent des retards dans leur réalisation, totalisant ainsi plus de 24 000 unités.

M.A.T

0