Par DDK | 13 Mars 2018 | 1217 lecture(s)

TIZI-OUZOU - 75es Journées d’information sur les activités de la police

La DGSN mise sur la proximité

La 75e édition des Journées d’information sur les différentes activités de la police a été lancée officiellement, hier, en présence du directeur de la sécurité publique à la DGSN, Naili Aissa, à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.

Cet événement qu’organise la police chaque année à travers tout le territoire national, s’étalera sur trois jours. Il rentre dans le cadre de la stratégie de la DGSN de se rapprocher du citoyen, à travers la consolidation du principe de la police de proximité. Le directeur de la sécurité publique, Naili Aissa, représentant du général major Abdelghani Hamel, a insisté, dans son intervention, sur la nécessité d’avoir une relation bienveillante avec les citoyens. La police, dira-t-il, doit répondre aux attentes des citoyens, et leurs préoccupations ainsi qu’à leurs aspirations. Ces journée, selon le responsable, permettront de raccourcir la distance, de consolider l’unité entre les différentes tranches de la société. Dans ce sillage, il précisera que la communication directe, entre le citoyen et la police, permettra de travailler ensemble, pour réaliser l’objectif commun qui est la protection des biens et des personnes. Le directeur de la sécurité publique expliquera que l’objectif, dans ce sens, est notamment d’arriver à assurer un service de qualité, avec les deux principes de compétence et l’efficacité, et cela avec professionnalisme. La nouvelle stratégie de la police consiste à concrétiser le principe d’une «police moderne de proximité», a expliqué le responsable, estimant que la seule manière d’y parvenir c’est de réussir à construire une relation basée sur la confiance mutuelle. Chose, dira-t-il, qui est palpable, aujourd’hui, à travers l’intérêt que porte la population à cette institution et ses différentes activités. Le responsable s’exprimant au nom du général Major, Abdelghani Hamel, a souligné l’intérêt que portent ce dernier aux efforts fournis pour répondre aux aspirations de la population. C’est dans cette optique que rentre l’initiative d’organiser ces journées d’information qui sont, précisera-t-il, «un trait d’union entre le citoyen et sa police». Évoquant le rôle de la police, il soulignera «l’évolution de la police nationale et des moyens dont elle dispose». Selon lui, son rôle ne se limite plus à combattre le crime organisé, mais touche actuellement à toutes les préoccupations des citoyens dans tous les domaines. Dans ce sens, il soulignera que le citoyen est un partenaire dans l’équation sécuritaire. Notons, que le responsable, en compagnie du wali Mohammed Bouderbali et des autorités civiles de la wilaya, ont eu, dans un premier lieu, à visiter les différents stands de l’exposition organisée au niveau de la maison de la culture, comportant les différents bilans des activités de la sureté de wilaya et des moyens utilisés. Ils ont aussi suivi, en plein air, différentes expositions de sport de combats et des simulations d’opérations d’intervention. Des cadeaux ont été distribués sur des enfants participants à l’activité du parc automobile installé au niveau de la cour de la maison de la culture. Plusieurs personnalités de la société civile ont été honorées à cette occasion.
Kamela Haddoum.

1.00