Par DDK | 13 Juin 2018 | 759 lecture(s)

BOUIRA - Bilan de la police

Les crimes et délits en léger recul

Les services de police judiciaire (PJ), relevant de la sûreté de wilaya de Bouira, ont interpellé, au cours du mois de mai dernier, 147 individus, indique la police dans son bilan des activités du mois écoulé. Selon la même source, durant cette même période, la police a eu à traiter 173 affaires liées aux atteintes aux personnes et à leurs biens. Il faut préciser que le nombre des affaires traitées au mois de mai dernier est en recul par rapport à celui enregistré en avril, qui était de 203. En revanche, celui du mois de mars, qui était de 153 affaires, est nettement inférieur à celui enregistré durant les mois d’avril et mai. Dans le détail et selon la police, il a été enregistré 99 affaires liées aux atteintes aux personnes, dont 96 ont pu être traitées. Les trois affaires restantes sont toujours en cours d’examen au niveau des services de la PJ. Sur la nature des délits, la même source précise que 56 concernent des «coups et blessures volontaires», 25 sont relatifs à «des insultes et menaces» et les six restants concernent les «atteintes à un agent en cours de l’exercice de ses fonctions». L’examen de ces affaires s’est soldé par la mise en détention provisoire de deux individus et la comparution immédiate d’un autre. Dans le chapitre des atteintes aux biens, la police indique, toujours dans son bilan, que 74 affaires ont été enregistrées durant la même période. Vingt ont d’ores et déjà été traitées et 54 sont en cours d’examen. Selon la même source, huit concernent «la destruction de biens d’autrui», 53 de simples vols et, enfin, dix des vols par effraction. A l’issue de l’examen, dix individus ont été placés en détention provisoire. S’agissant des délits liés au trafic de stupéfiants, la police affirme avoir enregistré 19 affaires au mois de mai, contre 20 en avril dernier. Au total, 26 individus sont impliqués dans ce genre d’affaires. Deux ont comparu immédiatement tandis que sept ont été mis en détention provisoire.

Vingt accidents enregistrés

De leur côté, les policiers chargés de la voie publique ont enregistré vingt accidents de la circulation au cours du mois dernier, contre 19 au mois d’avril. Ces accidents ont engendré 20 blessés et aucun décès n’est à déplorer. Toujours au cours du mois de mai, les mêmes services ont dressé 1 232 contraventions et procédé à 231 retraits de permis. En outre, 19 véhicules ont été mis en fourrière. Au chapitre urbanisme, hygiène et environnement, la brigade de police en charge de ce volet a enregistré 28 affaires sur la même période. Six concernent des atteintes aux règles de l’urbanisme, quatre sont liées aux atteintes à l’environnement et 18 ont trait à des atteintes à l’hygiène et la santé publique.
Djamel M.

0