Par DDK | 14 Juin 2018 | 1992 lecture(s)

CHU de Tizi-Ouzou - Dr Nemmar fait le point sur l’opération

«720 enfants circoncis ! »

Plus de 700 enfants ont été circoncis au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou durant cette dernière semaine du mois de Ramadhan.

L’opération de circoncision collective fut lancée cette année, le 7 juin. A ce jour, 720 enfants ont été circoncis, nous apprend Dr Nemmar Abderrahmane, directeur des activités médicales et paramédicales au CHU qui ajoutera que l’opération se prolongera sans doute au moins pour demain encore (ndlr aujourd’hui). L’opération est la plus grande jamais menée au CHU depuis des années, précise encore notre interlocuteur, ajoutant qu’elle s’est déroulée dans de bonnes conditions. Rien que pour la matinée d’hier, devant le bloc de chirurgie, elles étaient des dizaines de familles, de tous les coins de la wilaya, venues accomplir le rite musulman de la circoncision. L’opération était encadrée par des associations et les bureaux communaux du Croissant Rouge Algérien. L’ambiance était festive et empreinte d’émotion. On pouvait entendre les youyous à des centaines de mètres à la ronde, exécutés par les femmes parées de leurs plus belles tenues traditionnelles et de leurs plus beaux bijoux. Les enfants étaient tous en tenues traditionnelles : un burnous, une gandoura, un tarbouche et des babouches. Leurs rires avant l’opération et leurs pleurs après résonnaient dans la cour. Une maman venue de Mâatkas émut tous les présents, ne pouvant retenir ses larmes. Elle et son fils pleuraient en même temps, le papa ne savait qui des deux calmer ! Le grand-père, 49 ans à peine, nous dira : «A la circoncision de mon fils unique, je n’avais pas ressenti ce que je ressens aujourd’hui avec mon petit-fils !».

Les enfants étaient tous survoltés, l’inquiétude était palpable sur leurs visages et il était difficile pour les parents de les rassurer. Seuls les hommes étaient autorisés à entrer au bloc. Certains enfants voulaient avoir leurs mamans avec eux à l’intérieur, mais les instructions étaient fermes. Le CHU a mobilisé une trentaine de chirurgiens, selon la disponibilité, ainsi que plusieurs services dont notamment les urgences de chirurgie, la neurochirurgie, chirurgie viscérale, chirurgie infantile,… précise-t-on. Pour assurer de bonnes conditions d’hygiène, 800 kits stérilisés de circoncision ont été mis à disposition par le CHU de Tizi-Ouzou, sachant que l’hygiène et la sécurité sont les deux paramètres et conditions majeurs pour effectuer l’acte de circoncision. Ce dernier est considéré comme un acte chirurgical qui doit être effectué par un chirurgien dans un bloc opératoire, devant une source d’oxygène. Enfin, Dr Nemmar n’a pas manqué de rendre hommage aux chefs de services et aux équipes médicales et paramédicales ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué pour la réussite de cette opération de grande envergure. «Je tiens à remercier le personnel médical à sa tête les chefs de services et tous ceux qui ont contribué de près ou de loin pour la réussite de l’opération. Tout le monde à l’hôpital s’est mobilisé comme un seul homme pour répondre à l’appel et procurer de la joie aux familles malgré la difficulté de la mission assurée dans les conditions que tout le monde connait», dira-t-il.
K. H.

0