Par DDK | 11 Juillet 2018 | 1748 lecture(s)

RENTRÉE SOCIALE - Les annonces et instructions de Bedoui

Les cadres priés de multiplier les inspections

De nombreuses mesures ont été prises en prévision de la prochaine rentrée sociale. «Tous les moyens ont été mobilisés pour que la rentrée sociale se déroule dans de bonnes conditions».

C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, lors d’une rencontre, tenue avant-hier, avec les cadres de son ministère, chargés d'inspections à travers les 48 wilayas du pays. Pour ce faire, un programme spécial a été mis en place au profit des écoles primaires et des cantines dans l'ensemble du pays. Il s’agit, notamment, d’une dotation financière de 15 milliards de dinars, «destinée au fonctionnement des écoles primaires (gardiennage et entretien) avec autorisation d'utiliser 50% de cette somme pour l'acquisition de chauffages et climatiseurs et pour les travaux d'étanchéité», a-t-il indiqué. Aussi, une enveloppe de 26 milliards de dinars a été dégagée pour le fonctionnement des cantines scolaires, calculée sur la base d'un prix variant entre 45 et 55 DA le repas, de même qu'une autre enveloppe pour financer la transition énergétique afin de doter les écoles pilotes à travers les 48 wilayas du pays en équipements fonctionnant à base d'énergie renouvelable, et ce, en prévision de la prochaine rentrée scolaire.

Ouverture de 45 000 postes d’emploi en septembre

Le premier responsable annonce, également, l'acquisition de 3 500 minibus sous la forme de gré à gré auprès d'entreprises publiques et privées, dont 600 seront prêts dès la prochaine rentrée scolaire. Le ministre de l’Intérieure a, par ailleurs, annoncé l’ouverture de 45 000 postes d’emploi avant la prochaine rentrée sociale. Ces postes budgétaires, poursuit Noureddine Bedoui, ont été accordés pour la gestion des écoles et cantines scolaires. Il explique dans ce cadre que «le recrutement concernait les diplômés de la formation et l'enseignement professionnels». Par ailleurs, et en ce qui concerne la saison estivale, le ministre fera savoir que «tous les moyens ont été mobilisés pour la quiétude des vacanciers», a-t-il asséné, promettant qu’ «aucun espace ne sera squatté, notamment les plages dont l'accès est gratuit», énonçant en même temps que «les parkings automobiles, gérés par les communes, demeureront payants». Cependant, Noureddine Bedoui n’a pas manqué de rappeler l’envoi sur le terrain de 100 cadres relevant de l'administration centrale au niveau des 48 wilayas du pays, en vue de s'enquérir des conditions dans lesquelles se déroule la saison estivale et la préparation de la prochaine rentrée sociale. Selon lui, «cette démarche cadrait avec la nouvelle approche de gestion qui s'appuie sur l'évaluation continue de toutes les activités du travail de proximité et la coordination permanente entre les services centraux et les collectivités locales».
L. O. CH.

0