Par DDK | 15 Aout 2018 | 923 lecture(s)

BOUIRA- Ils réclament la mise en place d’une plate-forme internet

Les lauréats de la liste d’attente saisissent Benghabrit

Dans une requête adressée à la ministre de l’Éducation nationale, Mme Nouria Benghabrit, les lauréats inscrits dans les listes d’attente du concours interne pour le recrutement de directeurs des collèges, organisé récemment par la direction de l’éducation de la wilaya de Bouira, réclament la mise en service d’une plate-forme internet pour la régularisation de l’accès à ces postes. Pour les signataires de cette requête, dont une copie nous a été remise hier, la mise en place d’une plate-forme internet ainsi que l’affichage des listes complètes des admis à ce concours contribuera à combler le manque des directeurs des CEM au cours de l’année scolaire. Ils affirment, aussi, qu’au moins 20 collèges de la wilaya de Bouira ne disposent toujours pas de directeurs à quelques semaines de la rentrée scolaire : «Le nombre de postes ouverts pour le concours de recrutement en interne tenu récemment, n’a pas inclus l’ensemble des postes vacants existants dans la wilaya de Bouira. Selon nos informations, au moins vingt établissements moyens sont restés sans directeurs après ce concours. Nous réclamons donc la mise en place d’une plate-forme sur internet pour la wilaya de Bouira, et ce, afin de faciliter le recours aux lauréats inscrits sur la liste d’attente, pour combler ce vide», explique Hamid, un enseignant du moyen, ayant participé à ce concours. Selon notre interlocuteur, ce même système a été adopté par la majorité des directions de l’éducation du pays : «La plate-forme internet est un gage de transparence, comme c’est le cas pour les concours de recrutement des enseignants. La direction de l’éducation de Bouira doit suivre ce système et aussi agir pour garantir de meilleures conditions de scolarisation pour la rentrée prochaine». Pour rappel, le problème de la vacance des postes des directeurs des établissements scolaires se pose chaque année au niveau de la wilaya de Bouira. La direction de l’éducation procède avec chaque début d’année scolaire à l’installation de directeurs intérimaires qui sont généralement chargé de gérer au moins deux établissements à la fois. Des situations d’instabilité au sein des établissements des trois paliers, qui provoquent souvent des protestations des parents d’élèves et même des enseignants.
Oussama K.

0