Par DDK | 15 Aout 2018 | 769 lecture(s)

Timizart - Implantation d’une zone d’activités

Un ambitieux projet économique à Azrou

Azrou, lieu-dit se trouvant du côté nord-ouest d’Abizar, relevant territorialement de la circonscription de Timizart, à 42 km au nord de Tizi-Ouzou, est en passe d’accueillir une zone d’activités économiques. Pour la municipalité de Timizart, qui est vraiment mal lotie en matière de ressources financières et étant en marge du développement à tous les niveaux, depuis des décennies, cette zone d’activités, s’étalant sur une superficie globale de 20 hectares, répartis en 17 lots, et dont le permis de lotir est fin prêt, constitue un ambitieux projet. «Pourvu que l’administration œuvre à l’allègement des procédures administratives aux investisseurs économiques», a tenu à préciser M. Amar Ihedjadene, vice-président d’APC. «De notre part, nous avons la ferme volonté et l’entière disposition à accompagner tout porteur de projet concret de développement économique au sein de notre commune», a dit encore le même élu local. L’aménagement de cette zone d’activités a pour but de soutenir et développer l’emploi local, ainsi que de créer une dynamique économique avec l’implantation d’entreprises sur ce territoire. «Cette zone sera d’un apport considérable à la ressource fiscale de notre localité. Aussi, nous tenons à rappeler que nous sommes favorables, tant au développement de nouvelles filières, qu’à la valorisation des activités commerciales locales», ajoute notre interlocuteur. La zone d’activités d’Azrou, faisant partie du groupe communal n°83 du fameux Sénatus-consulte, est initiée dans le cadre de la stratégie de l’Assemblée populaire communale de Timizart, visant tant à promouvoir les infrastructures d’accueil, qu’à répondre aux besoins accrus des investisseurs en terrains industriels équipés selon les normes en vigueur. La répartition de ladite zone d’activités est prévue comme suit : le côté nord, d’une superficie de 8 hectares, est réservé aux entreprises prévoyant des petites activités, alors que la partie située au sud, d’une superficie de 12 hectares, est prévue à celles qui envisagent l’exercice de moyennes activités économiques. Et vu que la zone d’activités est située à la lisière de Boudjima et de Ouaguenoun, deux communes qui ne sont pas négligeables d’un point de vue démographique du moins, une collaboration est vivement attendue afin de dresser les limites administratives, et probablement, effectuer une extension dans le cadre de l’intercommunale, à l’avenir. Le revêtement de la pénétrante, d’une distance de 4,5 kms, reliant la zone d’activités d’Azrou au chef-lieu de daïra de Ouaguenoun, est par ailleurs attendue, du moment qu’elle permettra non seulement la valorisation de cette zone, mais aussi le désenclavement de parties importantes des populations des deux communes, Timizart et Ouaguenoun.

D Timzouert.

0