Par DDK | 15 Aout 2018 | 2465 lecture(s)

Conséquence de l’assassinat du jeune Zoubir d’El Oued

Les estivants fuient Béjaïa

Les localités du littoral Est de la wilaya de Béjaïa n’enregistrent pas un grand flux de touristes en cette deuxième décade du mois d’Août. Le nombre a même sensiblement diminué dans les communes côtières d’Aokas, Souk El Tenine et Melbou. Seule Tichy semble sortir un peu du lot si l’on se réfère à l’affluence enregistrée au niveau des restaurants de la ville dont les terrasses face à la route nationale ou les trottoirs utilisés comme extension, sont carrément pris d’assaut affichant en effet complets au diner comme au déjeuner. Il faut dire que l’incident, survenu dans la localité de Lota, ayant couté la vie à un estivant d’El Oued a fait comme fuir les touristes de ces localités environnantes à Melbou, notamment Souk El Tenine et Aokas. En effet, dans ces communes, les placettes habituellement prises d’assaut, chaque soir par les touristes, sont désormais des lieux presque déserts. La cité proche de la station d’essence de l’entrée de la ville de Souk El Tenine, réputée lieu de promenade nocturne des vacanciers, semble boudée par ses habitants saisonniers. Il en est de même à Aokas où le rond-point dit de la fontaine, servant de lieu de détente et de loisirs pour les touristes, n’est plus aussi fréquenté qu’avant. Melbou voit son centre ville, le seul qu’elle a à visiter, se vider de monde et déserté par les touristes. A signaler qu’outre l’incident de Souk El Tenine, la fête de l’Aïd a sans doute écourté le séjour d’un grand nombre d’estivants.
A. Gana.

0