Par DDK | 16 Aout 2018 | 1318 lecture(s)

BOUIRA - Brucellose humaine

77 cas enregistrés depuis le début de l’année

La brucellose humaine a refait son apparition dans la région sud de la wilaya de Bouira, particulièrement dans les daïras de Sour El-Ghozlane et Bordj-Okhriss, où les services de la DSP ont décelé 77 cas, depuis le début de l’année en cours. Un chiffre inquiétant, vu toutes les opérations de sensibilisation entreprises depuis plusieurs mois par la direction de la santé et celle des services agricoles auprès des éleveurs de la wilaya. Les communes où ont été enregistrés ces cas sont Maâmoura, Ridane, El-Mesdour, Hadjra Zergua et Dirah, des agglomérations pastorales connues pour leurs élevages d’ovins et de bovins. Selon nos sources, l'ensemble des personnes affectées par la pathologie ont été prises en charge au niveau de l’hôpital de Sour El-Ghozlane et leur état de santé est hors de danger. D’après des sources auprès de la DSA locale, 137 têtes de moutons ont été affectées par cette maladie, dont la transmission à l'humain se fait par la consommation de lait non bouilli. L’infection est attribuée en premier lieu au non-respect des règles sanitaires d'hygiène, ainsi qu'à la détérioration de l'hygiène environnementale, signalent des praticiens. L’autre facteur de contamination est la consommation de lait cru ou de produits à base de lait cru, notamment les formages. Le refus de quelques éleveurs de vacciner leurs cheptels, prétextant que les vaccins sont à l'origine d’avortements chez les femelles en gestation et l'utilisation par plusieurs éleveurs d'un géniteur mâle porteur de bactéries, sont aussi à l'origine de ces cas de brucellose appelé également «Fièvre de Malte».

Massinissa A

0