Par DDK | 20 Aout 2018 | 1909 lecture(s)

Djamel Ould Abbès, à Ifri Ouzellaguen

«Nous sommes venus rendre hommage à Abane Ramdane»

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, était, hier, à Ifri Ouzellaguen, haut lieu de la révolution algérienne, pour rendre hommage à Abane Ramdane. «Nous avons un rendez-vous avec l’Histoire et comme décidé par son excellence la Président Abdelaziz Bouteflika, la réconciliation avec l’histoire et l’écriture de l’histoire, la véritable écriture de l’histoire», a-t-il déclaré, avant de rappeler le rôle joué par Abane lors de la guerre de libération nationale : «L’offensive du Nord constantinois était un virage. Zighoud Youcef a opéré une fracture entre le colonisateur et le peuple algérien. Vint ensuite un homme, Abane Ramdane (…) dans ce lieu sacré, pour donner un nouveau souffle à la révolution. La plateforme de la Soummam est un chef-d’œuvre (…) qui a donné naissance à une assise institutionnelle à la révolution», a-t-il dit, faisant allusion au travail fédérateur accompli par l’architecte du Congrès de la Soummam, Abane Ramdane. Dans un discours improvisé, le SG du FLN a aussi rappelé le «lien ombilical» liant le FLN historique et sa formation politique : «Le premier Congrès du FLN s’est tenu à Ifri Ouzellaguen le 20 août 1956. De ces deux petites pièces, l’Histoire nous regarde», a-t-il dit, rappelant le rôle joué par la région d’Ouzellaguen lors de la guerre de libération. Une région qualifiée par l’orateur de «lieu de pèlerinage». Djamel Ould Abbès, en sus de Abane, a cité lors de son intervention tous les chefs historiques ayant pris part au Congrès de la Soummam.

D. S.

0