Par DDK | 25 Aout 2018 | 585 lecture(s)

Bechloul

L’appel de détresse des agriculteurs d’Ichihen

De nombreux agriculteurs du village Ichihen, dans la commune de Bechloul, à l’Est de la wilaya de Bouira, viennent d’adresser une lettre au ministre des Ressources en eau et à celui de l’Agriculture pour réclamer une extension du périmètre irrigué d’El Esnam vers leurs terrains agricoles. Ces agriculteurs, soutenus par l’association du village Asamar, ont estimé nécessaire le raccordement de leurs terrains au réseau opérationnel du plateau d’El-Esnam. Ils ajoutent que près de 76 hectares de terrain à haute rentabilité agricole et 10 000 arbres fruitiers (des oliviers en majorité), sont menacés. «La conduite de transport d’eau d’irrigation à El Adjiba et M’Chedellah passe à proximité de nos terrains qui ne sont, malheureusement, pas été inclus dans l’étude du projet, et nos récoltent se trouvent actuellement hypothéquées par le manque de ressource hydrique, menacées de sécheresse. Beaucoup de villageois ont déjà déserté le secteur», lit-on dans leur requête. Les signataires affirment avoir déjà saisi les autorités de la wilaya et la direction locale de l’agriculture, mais sans grand résultat: «Des cartes et des propositions ont été exposées aux responsables du secteur dans la wilaya de Bouira. Ils se sont engagés à vous exposer le problème, qui peut être facilement réglé avec l’inscription d’une simple opération d’extension du réseau existant», ont-ils ajouté. Par ailleurs, les agriculteurs d’Ichihen ont proposé d’accomplir, par leurs propres moyens, une étude pour définir le tracé de l’extension réclamée: «Nous appelons les responsables concernés à intervenir rapidement pour résoudre ce problème. Nous sommes disposés à financer la réalisation de l’étude de ce projet», ont-ils soutenu.

Massinissa. A

0