Par DDK | 25 Aout 2018 | 1349 lecture(s)

Seddouk

Les travailleurs de l’ex-Somacob en grève illimitée

Les travailleurs de l’ex-Somacob de Seddouk sont entrés en grève illimitée depuis la veille de l’Aïd. «Nous n’avons pas été payés depuis trois mois, nous avons passé l’Aïd sans aucun salaire», lit-on dans une déclaration (dont nous détenons une copie) rendue publique la veille de l’Aïd par la section syndicale de cette unité.

Dans cette missive, les grévistes regrettent que «malgré que notre unité a été dernièrement restructurée, bénéficiant même d’un budget important pour l’acquisition de moyens modernes, la mauvaise gestion a fait que même les travailleurs ne sont pas payés depuis trois mois».

Les syndicalistes de l’ex-Somacob de Seddouk appellent les pouvoirs publics et les autorités à intervenir afin de «situer les responsabilités». Contacté, l’un des membres du syndicat de cette unité, en l’occurrence Oufella Rafik, dira : «On a été toujours ouverts au dialogue.

On a fait un préavis de grève de huit jours, mais sans résultat. L’employeur n’a pas répondu à ce préavis comme stipulé dans les textes. Il a fait la sourde oreille laissant de nombreuses familles sans salaires durant la fête de l’Aïd.

On demande nos salaires et que la lumière soit faite sur la mauvaise gestion», conclut-il. A noter que cette unité de l’ex-Somacob, sise à Seddouk, est une filière de l’AMPC d’Alger. Elle emploie environ 118 travailleurs.

Rachid Z.

0