Par DDK | 26 Aout 2018 | 1488 lecture(s)

Béjaïa

Les vacances ne sont pas finies…

Les vacances ne sont pas finies. La fête religieuse de l’Aïd n’en a fait qu’une interruption. En effet, depuis avant-hier, des touristes ont réinvesti les communes du littoral bougiote.

Plusieurs familles sont revenues pour un autre séjour d’une semaine, sans doute, alors que d’autres ont programmé leur petit congé juste après l’Aïd. C’est ce que nous ont indiqué des gérants d’agences immobilières et certains particuliers habitués à louer leurs appartements sans passer par les agences.

«J’ai une dizaine de clients qui ont renouvelé leurs contrats de location d’appartements pour une semaine, à partir de vendredi, alors que j’ai reçu presque autant de demandes de réservation pour quelques jours, pour cette dernière semaine d’août», confiera un agent immobilier. Même son de cloche chez un particulier qui loue trois appartements, biens de la famille, dans la localité d’Aokas.

«Il est vrai que mes logements ont été occupés pendant moins d’un mois, c'est-à-dire, à partir de la dernière semaine de juillet jusqu’à la mi-août, mais pour cette dernière semaine de la saison estivale, ils sont tous réservés», avouera notre interlocuteur.

Le vendredi soir, les placettes à forte population estivale, comme les restaurants saisonniers, ont enregistré une petite affluence, notamment dans les communes du littoral Est de la wilaya de Béjaïa. Mais le lendemain, les plages ont été prises d’assaut, malgré que la mer fût très agitée.

Il y a certainement parmi ces derniers, des gens venus ne passer que la journée, comme l’indiquent ces barbecues au niveau de la bande boisée longeant le littoral des communes d’Aokas et de Souk El Tenine. Les gens qui organisent ces barbecues au niveau de cette petite forêt, le font tous les week-ends.

Des dizaines de personnes, souvent des célibataires en groupes, y installent des sortes de bivouacs pour la journée, profitant ainsi des avantages de dame nature dans cette région.

A. Gana

0