Par DDK | 10 Septembre 2018 | 1941 lecture(s)

Accidents de la circulation

17 morts et plus de 300 blessés en une semaine

Dix sept (17) personnes ont trouvé la mort et plus de 300 autres ont été blessées dans des accidents de la route enregistrés en une semaine au niveau de zones urbaines, a indiqué hier un communiqué de la Direction général de la Sûreté nationale (DGSN). En étant impliqué dans plus de 96% des cas, le facteur humain demeure la cause essentielle de ces accidents en raison du non-respect de la distance de sécurité, l'excès de vitesse et la fatigue lors de la conduite, en plus d'autres facteurs liés à l'état du véhicule et à l'environnement, précise la même source. La DGSN réitère son appel aux usagers de la route à plus de vigilance lors de la conduite, au respect du code de la route, à ne pas dépasser la vitesse limitée et à soumettre le véhicule au contrôle technique périodique, rappelant le numéro vert 1548 et le numéro de secours 17 mis à la disposition des citoyens 24h/24. Par ailleurs, quatre personnes sont décédées durant les dernières 24 heures dans la wilaya de Guelma dans deux accidents distincts, a-t-on appris auprès de la direction de la protection civile (DPC). La même source a précisé que trois (3) personnes ont trouvé la mort, vendredi soir, suite à l’éclatement d’un pneu d’un camion remorque devant un atelier de réparation de pneus dans la commune de Nechmaya (20 km au Nord de Guelma), sur la route nationale (RN) 21 reliant les wilayas de Guelma et d’Annaba. Deux victimes, en l’occurrence, le garagiste et le camionneur, âgés de 36 ans sont morts sur place, alors qu’une troisième victime, âgée de 23 ans, grièvement blessé, a rendu l’âme dès son admission à l’hôpital Hakim Okbi, au chef-lieu de wilaya, selon la même source, qui a ajouté que les dépouilles ont été acheminées à la morgue du même établissement de santé. La cellule de communication des services de la protection civile a également rapporté que des plongeurs relevant de l’unité principale de ce corps constitué sont intervenus vendredi pour repêcher le corps sans vie d’un jeune âgé de 17 ans, d’une marre d’eau, à la mechta d’Ain Nekhl, au village de Serai Salah dans la localité Medjaz Amar. Une enquête a été ouverte pour déterminer avec exactitude les causes de ces deux accidents.
0