Par A. C. | 18 Novembre 2012 | 4595 lecture(s)

Ligue I 11ème journée USM Bel Abbès 1 - JS Kabylie 0

Enrico Fabbro limogé

La JS Kabylie a enregistré, hier, une nouvelle défaite en s’inclinant à Sidi Bel Abbès par 1 but à 0 face à l’USMBA locale pour le compte de la onzième journée du championnat de la Ligue I.


Cette  sixième  défaite depuis l’entame de la saison confirme, on ne peut mieux, la fébrilité de l’équipe kabyle qui n’arrive plus à faire peur à ses adversaires y compris les plus vulnérables, à l’image de cette équipe de l’USMBA qui a réussi pour l’occasion son second succès de la saison. Une défaite de trop qui intervient après celle concédée la semaine dernière à domicile contre le MCA (1-0) et qui n’est pas  restée sans conséquences, notamment au niveau de la barre technique avec le limogeage de l’entraîneur en chef Enrico Fabbro par la direction à l’issue de la rencontre. « L’entraîneur a échoué dans sa mission et on a décidé de mettre un terme à sa collaboration », a indiqué hier le président Hannachi qui a ajouté qu’une réunion devra être tenue avec son désormais ex-entraîneur afin de régler les détails  de la résiliation du contrat. Déjà sur la sellette depuis plusieurs semaines, l’entraîneur Enrico Fabbro, qui avait pour rappel annoncé sa démission à l’issue de la défaite contre l’USMA avant de se voir « retenir » par le président Hannachi  a désormais grillé son ultime joker.  Son refus de s’adresser hier  à la presse, à la fin du match était un signe qui ne trompait pas. Fabbro qui ne faisait pas l’unanimité au sein de la direction et de certains joueurs n’a finalement  survécu que 4 mois à la barre technique même s’il faut l’admettre, la faute de cette mauvaise série n’incombe pas uniquement à l’entraîneur. Hier, l’USMBA, qui n’a réussi à glaner qu’une seule victoire en dix rencontres, n’a pas trouvé beaucoup de peine pour venir à bout de la JSK qui avait pourtant évolué avec un effectif au grand complet. Le but inscrit à la 63’ sur penalty par Hammiche est, encore une fois, dû à une erreur défensive de la JSK. Et n’étaient-ce les interventions du gardien Asselah, surtout en seconde mi-temps, la note aurait été plus salée.
A signaler que la JSK a fini la rencontre à dix, suite à l’expulsion de Maroci durant les cinq dernières minutes pour cumul de cartons, alors que l’attaquant Hadiouche, victime d’une blessure à la tête suite à un télescopage avec un jouer adverse, a dû être évacué à l’hôpital pour y recevoir des soins.
L’USM Alger revient avec une victoire de Béchar
L’USM Alger est revenue victorieuse de son périlleux déplacement à Béchar, en s’étant imposée par un but à zéro contre la JS Saoura, dans une rencontre qui s’est jouée à huis clos suite à la sanction infligée aux Bécharis par la LFP. L’unique but, inscrit par le défenseur usmiste Bedbouda à la 88’, a suffi au bonheur des Algérois qui ont réussi à l’occasion d’enchaîner avec leur quatrième victoire de suite. Il faut reconnaître que depuis l’intronisation du technicien français Roland Courbis à la barre technique, à la place de l’Argentin Miguel Gamondi, les Rouge et Noir semblent retrouver leurs sensations et surtout leur détermination à jouer les premiers rôles, eux qui sont désormais sur le podium avec 20 points au compteur.
Pour sa part, le CR Belouizdad, qui restait sur une mauvaise série de quatre matchs sans victoire depuis son succès ramené de Tizi-Ouzou contre la JSK, a réussi à chasser la guigne, en s’imposant hier par 2 buts à 1 devant le CABB Arréridj. Une victoire qui fera certainement du bien à la troupe Belouizdadie ainsi qu’à son nouveau coach Fouad Bouali qui a dirigé hier son premier match depuis son installation à la barre technique. La soirée était également à la réjouissance chez Alain Michel et la JSM Béjaïa qui ont disposé du leader, l’USMH sur le score de deux buts à zero. Zerrara a ouvert le score dès la 6’ avant que Neyati n’aggrave la marque à la 60’ pour les béjaouis, heureux tombeurs d’une USMH très redoutée pourtant cette saison. Hier, les jaune et noir n’ont pas eu de chance puisque ils ne parviendront même pas à marquer le penalty sifflé en leur faveur dans les ultimes minutes de la partie. A la faveur de ces résultats, la JSMB gagne ainsi trois longueurs sur son adversaire du jour qui reste malgré tout à la première loge du classement en compagnie de l’ESS qui a également perdu hier face à l’ASO Chlef.

A. C.

0