Par Synthèse R. S. | 27 Juin 2013 | 2192 lecture(s)

17e édition des jeux méditerranéens de Mersin

Walid Bidani s’offre le bronze

L’haltérophile Walid Bidani a remporté, hier, la médaille de bronze de sa catégorie (105kg), à Mersin, pour le compte des 17èmes Jeux méditerranéens de Mersin (20-30 juin), portant le total en médailles de l’Algérie à cinq bronze.


Bidani, encore junior, s’est offert la 3e marche du podium à l’arraché, en soulevant la barre des 171 kgs au 2e essai. Il a raté d’un kilogramme la médaille d’argent et de deux l’or. Le podium de la catégorie des 105kgs a été complété par le Grec David Kavelasvili (173 kg) et le Syrien Ahed Jugheli (172 kg). Dans le concours de l’épaulé-jeté auquel l’Algérien n’a pas pris part en raison d’une blessure, il est revenu au Grec Kavelasvili (215 kg), suivi du Syrien Jugheli (212 kg), alors que l’Egyptien Mohamed Gaber a remporté la médaille de bronze du concours avec une barre de 203kg. "On ne s’attendait pas à cette performance de Bidani, qui est encore junior pour les deux années à venir. Dans un plateau très relevé, le sociétaire du Groupement Sportif Pétrolier (GSP) a raté vraiment de peu, tout d’abord l’argent, et puis l’or. Bidani est un talent prometteur et mérite d’être félicité", a déclaré l’entraîneur national Abdelmouneim Yahiaoui. La participation algérienne en haltérophilie, présente à Mersin avec trois athlètes, s’achève ainsi avec une consécration de Bidani, qui n’était pas dans les prévisions, une 4e pour l’autre junior Hosseyin Fardjellah (77 kg) et la 6e position de Abdelkader Ain Ouazène (56 kg). La 6e journée des compétitions des Jeux méditerranéens 2013 de Mersin (Turquie), disputée mardi, a été marquée par la qualification à la finale de deux autres boxeurs algériens, Ilyas Abbadi et Abdelhafid Benchabla, et la nette victoire de la sélection nationale de volley-ball face à son homologue de Macédoine (3-0).

Boxe et athlétisme : l’espoir de l’or

La boxe algérienne, qui a réussi à placer cinq pugilistes dans les finales prévues mercredi soir, se présente comme le ’’sauveur’’ de la participation algérienne aux jeux méditerranéens de Mersin. Une belle performance pour cette discipline, puisque l’Algérie détient le record de boxeurs en finale, ex aequo avec le pays hôte (la Turquie), suivie de l’Italie (3 finalistes), la France (2), l’Espagne (2), l’Egypte (2) et la Croatie (1).  Les finalistes algériens sont Flissi (49 kg), Benbaaziz (56 kg), Chadi (64 kg), Abbadi (69 kg) et Benchabla (81 kg). L’athlétisme, qui a débuté hier, peut valoir des médailles à l’Algérie, même si la mission s’avère difficile. Trois finales ont été prévues pour hier soir, où l’on pourrait retrouver Hadj Laazib au 110m haies, Souhir Bouali au 200m dames, et certainement Kenza Dahmani et Souad Ait Salem au 10.000 m. Les épreuves d’athlétisme se poursuivront jusqu’à la veille de la clôture des joutes. La sélection algérienne est composée de 19 athlètes, dont six dames. Dans le groupe d’athlètes féminines, l’on retrouve Amina Bettiche (3000M steeple), Souhir Bouali (100m/200m), Souad Ait Salem (semi-marathon), Kenza Dahmani (semi-marathon), Baya Rahouli (triple saut) et Yasmina Omrani (heptathlon). Chez les messieurs, les couleurs algériennes sont défendues par Rabah Aboud (5000m), Abderrahmane Anou (1500m), Yassine Hethat (800m), Mohamed Amine Belferar (800m), Abdelmadjed Touil (3000m steeple), Hichem Bouchicha (3000m steeple), Othmane Hadj Lazib (110 m haies), Miloud Rahmani (400m haies), Abdelmalek Lahoulou (400m haies), Ahmed Medjaher (semi-marathon), Slimane Moulay (semi-marathon), Issam Nima (Triple saut) et Imad Touil (1500m). Dans la précédente édition des Jeux méditerranéens, organisée en 2009 à Pescara en Italie, l’athlétisme algérien avait décroché une médaille d’or par Antar Zerguelaïne au 1500m et une médaille de bronze par Kenza Dahmani au 10.000m.  L’autre bon résultat de cette 6ème journée de compétition est à mettre à l’actif de l’équipe algérienne de volley-ball qui s’est imposée avec brio 3-0 (25-19, 25-23, 25-21). Avec deux victoires (face à l’Italie 3-2 et la Macédoine 3-0) et une défaite (face à la Tunisie), le Six algérien rate de peu les demi-finales, en se classant 3ème du Groupe B derrière l’Italie et la Tunisie. Les joueurs de Mourad Sennoun joueront le match de classement pour la 5e place, aujourd’hui, face à l’Egypte. Dans les autres disciplines, les résultats des sportifs algériens n’étaient guère reluisants. Les handballeurs se sont inclinés par 13 buts d’écart face à leurs homologues serbes 34-21 (15-12). Ils devaient jouer, hier, face à l’équipe de Turquie. Avec une victoire et deux défaites, les coéquipiers de Chahbour se classent 5e du groupe A.

Faux départs en cyclismeet aux boules

Pour la première épreuve en cyclisme, les Algériens Adel Barbari (34:28.53) et Hichem Chaabane (36:11.51) ont terminé la course individuelle contre la montre, respectivement, à la 7e et 16e places, alors que la médaille d’or est revenue au Français Yoann Paillot. Ce dernier a parcouru les 27 kilomètres en 32:45.07, devant l’Espagnol Luis Guillermo (32:58.28) et Turc Rasim Reis (33:41.38). Le lutteur algérien Rabah Si Ramdane, engagé en lutte libre dans la catégorie des 66 kg, n’a pas été gâté par le tirage au sort. Il a affronté un Turc, Mustafa Kaya, fortement soutenu par son public, et face auquel il s’est incliné logiquement. Repêché, l’Algérien a été battu par le Macédonien Dejan Mitrov. En sports de boules, les compétitions ont débuté avant-hier. L’athlète algérien Sid Ahmed Boufateh s’est qualifié pour les quarts de finale du tir de précision. Dans ce concours, auquel ont pris part onze boulistes représentant 11 pays, Boufateh a réalisé une note de 27.23, la 7e parmi les huit qualifiés. En quart de finale, l’Algérien sera face à sept autres concurrents : Roche Cédric (France), Butdrac Srdan (Serbie), Imed Seboui (Tunisie), Léo Brnic (Croatie), Mana Simone (Italie), Janzic Davor (Slovénie) et Petkovic Miroslav (Monténégro). En revanche, la lanceuse Lamia Aissioui n’a pu franchir l’écueil des 1/8èmes de finale, face aux engagées des onze autres pays. Le sport de boules algérien misera également sur le concours du tir progressif, avec l’entrée en lice d’Abdelkrim Makhloufi.

Synthèse R. S.

0