Par DDK | 28 Janvier 2017 | 2705 lecture(s)

61e anniversaire de sa naissance

Un tournoi national à la mémoire de Matoub

Pour marquer le 61e anniversaire (24 janvier 56 - 24 janvier 2017) de la naissance de Matoub Lounès, un tournoi national a été organisé, hier, à sa mémoire, au niveau de la salle omnisports du stade 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Le comité d’organisation a tracé un programme de rencontres très riche, entre les anciens footballeurs de la JSK, de l’ESS, de l’USMH, de la JSBM et de l’équipe nationale 82. Un évènement qui a été marqué par la présence du ministre de la Jeunesse et des sports, Ould Ali El Hadi, du wali de Tizi-Ouzou, Mohamed Bouderbali, du maire de l’APC d’Alger Centre, Hakim Bettache, du DJS, Dahmane Iltache, et d’autres personnalités connues de la région à l’image de Noureddine Aït Hamouda. Les amoureux de la balle ronde se sont déplacés en masse à la salle omnisports, pour revoir de près les anciennes gloires qui ont marqué l’histoire du football national. Le coup d’envoi de ce tournoi a été donné par le ministre de la Jeunesse et des sports et le wali de Tizi-Ouzou. Avant le début du match, une minute de silence a été observée à la mémoire des martyrs de la révolution, de la démocratie et du Rebelle Lounes Matoub. Le premier match a opposé les anciens de la JSK, génération 90-2000, tels les Belkaid, Driouèche, Zafour et Berguiga, à ceux de l’Entente de Sétif, dont Zorgane et Fellahi. Le deuxième match a mis aux prises les anciens de l’USM El Harrach, dont Ben Aissi et Talis, à ceux de la JS Bordj Ménaïel, dont Ferhat, Tonkin et Sid Rouhou. Le tournoi fut clôturé par un match entre les anciens du Jumbo JET, tels Adghigh, Menad, Abdeslam, Bouiche, Iboud et compagnie, face aux anciens de l’équipe nationale 82, avec les Benchikh, Belloumi…, entre autres. Les deux frères Kaci Said, Mohamed et Kamel se sont excusés à la dernière minute, suite au décès de leur père. Il faut par ailleurs souligner l’absence de Malika Matoub à ce tournoi, représentée toutefois par un autre responsable de la fondation. Notons également qu’avant le lancement du tournoi, les participants ont été conviés à un déjeuner collectif. Pour rappel, les festivités de ce 61e anniversaire ont été lancées mardi dernier, 24 janvier, date de la naissance du Rebelle, au stade communal d’Aït Mahmoud qui a été baptisé ce jour-là de son nom.

A.M.

0