Par DDK | 16 Février 2017 | 1266 lecture(s)

MO Béjaïa Incidents après le match face à l’USMA

La direction du club accuse l’arbitre

La direction du MOB, au lendemain des incidents qui ont émaillé la fin du match face à l’USM Alger, a préparé sa défense, suite au rapport noir qu’a rédigé l’arbitre Abid Charef à l’issue de la rencontre.

L’homme en noir aurait noté, en effet, que «les supporters ont envahi la pelouse au coup de sifflet final et qu’il y a eu tentative d’agressions sur les officiels du club Algérois de la part de certains individus dans les couloirs des vestiaires», a-t-on appris de source fiable. Face à ce rapport accablant qui risque d’engendrer de graves sanctions à l’encontre du club bédjaoui, la direction a rédigé une requête dans laquelle elle rend l’arbitre «en grande partie responsable de ce qu’il s’est passé». «C’est lui qui a provoqué la colère de nos supporters en sifflant un penalty en faveur de notre équipe, suite au fauchage de Belkacemi (37’) avant de se raviser pour nous accorder un coup-franc direct», accuse la direction dans le courrier qui a été adressé à la tutelle. Sur le plan sportif, les joueurs du MOB, qui ont bénéficié d’une journée de repos, vont reprendre du service aujourd’hui pour préparer le match de l’O Médéa prévu pour après-demain samedi. «Nous ferons de notre mieux pour nous accrocher. Nous allons continuer à nous battre jusqu’au bout. Il faut encore y croire», dira l’’entraineur intérimaire, Boussaâda, qui a, il faut le préciser, refusé de commenter les incidents de fin de match : «J’étais dans les vestiaires, je n’ai rien vu», s’est contenté de dire.

Amine Kaci

0