Par DDK | 21 Mars 2017 | 1633 lecture(s)

FAF Il succède à Mohamed Raouraoua

Zetchi nouveau président

C’est désormais officiel. La sentence est tombée après une assemblée générale élective confuse et houleuse qui a eu lieu, hier matin, au niveau de l’amphithéâtre Omar Kezzal du CTN de Sidi Moussa.

Le successeur à Mohamed Raouraoua à la tête de la FAF est officiellement intronisé. Il s’agit de Kheireddine Zetchi président du Paradou AC, seul candidat à cette assemblée élective qui a eu 64 voix sur les 103 votants dont 35 contre et 4 voix non-exprimées. Du coup, Zetchi a été déclaré par le président de l’assemblée Hassan Hammar, nouveau premier responsable de l’instance fédérale pour le mandat olympique 2016-2020. Prévue à 10h du matin, finalement cette AG élective n’a eu lieu qu’à midi, suite à la cacophonie qui a régné au début des travaux, où il a été demandé tout d’abord aux non-membres de quitter la salle, comme il a été décidé de ne pas laisser la presse couvrir l’événement. L’AG élective s’est déroulée donc à huis clos et le clan Medouar a même contesté et a tout fait pour avoir le report mais la majorité a voté pour son maintien. Finalement, l’élection du nouveau président a bel et bien eu lieu et Zetchi, unique candidat, a eu plus de 50% de voix. Un grand chantier l’attend, en commençant par la désignation du nouveau sélectionneur des Verts. Une nouvelle ère commence, après celle de Raouraoua. Beaucoup de choses vont changer, mais tout en continuant ce qui a été réalisé par ce dernier, comme a tenu à le déclarer Zetchi aux gens de la presse après son élection : «Je rends hommage au bureau sortant et à Raouraoua pour le travail accompli».

«Un gros chantier de réhabilitation du football algérien du bas vers le haut nous attend»

Le nouveau président de la FAF, Kheireddine Zetchi, tout heureux de son élection à la tête de l’instance fédérale, s’est adressé à la presse à la fin du scrutin en déclarant ce qui suit : «Je tiens tout d’abord à rendre hommage aux membres de l’assemblée et au bureau sortant, dont le président Raouraoua, pour le travail accompli. Un gros chantier nous attend, en réhabilitant le football algérien du bas vers le haut». Et d’ajouter : «Nous allons travailler avec tout le monde. Pour ce qui est du sélectionneur national, il sera connu dans 15 jours. On va commencer à étudier les CV». Concernant l’équipe des Verts, Zetchi dira : «On va contacter les joueurs évoluant en Europe pour les rassurer. Les portes de l’équipe seront ouvertes à tous les joueurs. Je veux préciser que la futur DNCG qui sera mise sur pied n'est pas pour sanctionner mais d'abord d’accompagner les clubs vers un équilibre. Grâce à cette structure, les salaires seront plafonnés par eux même en fonction des budgets soumis au contrôle». Pour conclure, le nouvel élu notera : «Je vais proposer au bureau une amnistie des arbitres et autres joueurs pour repartir sur de nouvelles bases». Difficile de ne pas penser tout de suite à Belaïli et au président de l’USMA, membre de l’équipe du nouveau président élu… Déjà une casserole ? A noter que Mahfoudh Kerbadj a nié l’intention de démission qu’on lui a prêté et déclare qu’il ira au bout de son mandat.

Aomar Moussi

0