Par DDK | 20 Avril 2017 | 786 lecture(s)

L’UMMTO au rendez-vous

Après plus de 37 ans du printemps berbère, et 16 ans du printemps noir qui avait fait 126 morts pour que Tamazight ait sa place méritée en Algérie, les comités autonomes de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, célèbrent cette journée commémorative. À cette occasion, un riche programme d’activités est concocté par une grande partie des départements allant de trois jours à une semaine. Cette année, le collectif des comités autonomes du campus Hasnaoua a organisé une semaine culturelle avec des conférences-débats animées par des écrivains à l’image de Rachid Boudjedra. Des acteurs d’Avril 1980 et des intellectuels de la région ont pris part à ces activités suivies par des expositions sur le patrimoine local, des livres et des objets traditionnels. «Il faut valoriser vraiment ces dates qui ont marqué l’histoire de la promotion de Tamazight dans notre pays. C’est grâce à ce noble combat qu’aujourd’hui on étudie notre langue et qu’elle est consacrée langue nationale et officielle. Il ne faut pas oublier qu’il fut un temps où il était interdit de parler et surtout d’écrire le Tamazight» clame un étudiant de langue et culture amazighes. Même les autres départements ont marqué l’événement comme les étudiants au nouveau département des sciences techniques à Tamda, qui ont tracé un programme à l’occasion clôturé par un gala artistique animé par des chanteurs engagés pour faire revivre ces moments douloureux de l’histoire du pays. Les étudiants du département des sciences humaines et sociales ont, eux aussi, concocté un programme pour la semaine prochaine, avec des conférences-débats.

Djaffar Ouigra

0