Par DDK | 12 Aout 2017 | 850 lecture(s)

JS Kabylie Après Souihli et le MCO

Le NAHD au menu

La bande de Mourad Rahmouni et Fawzi Moussouni, qui a disputé son premier match face au Nadi Souihli, sanctionné par une défaite sur le score de 3 à 1, a affronté, hier en fin de journée, le MC Oran.

Le staff technique des Canaris du Djurdjura profitera de ces tests amicaux pour bien peaufiner sa préparation et permettre au groupe de gagner en cohésion et de parfaire ses automatismes, avant l’entame de la nouvelle saison sportive 2017-2018. A noter que les partenaires de Nassim Yettou auront à disputer leur troisième match, lundi prochain, face au Nasr Hussein Dey. Un autre bon test pour les Kabyles, qui auront en face d’eux un adversaire qui a des matchs officiels dans les jambes, après sa participation à la dernière Coupe arabe. Le coach Rahmouni reste confiant, comme il a tenu à le déclarer à la fin du premier test perdu face aux Libyens de Souihli : «Il ne faut pas s’inquiéter, l’équipe va s’améliorer. Ce n’est qu’un match amical et le premier du genre pour nous. On va corriger les lacunes constatées et l’équipe aura un meilleur visage d’ici le début du championnat». Rahmouni fera, donc, encore tourner son effectif, pour dégager le onze type, qui fera son entrée en compétition officielle le 26 août prochain.

Rahmouni veut un dernier match avant la fin du stage

Avant la fin du stage de Gammarth, le staff technique souhaite vivement jouer un dernier match amical avant de rentrer au pays. Quatre matchs, comme souhaité, ne seront que bénéfiques pour les poulains de Rahmouni, qui vont gagner davantage en confiance. Ce sera aussi le cas pour le staff technique, appelé à dégager son équipe type. Face au NAHD, les Kabyles auront une autre chance de séduire le coach et de le convaincre. Les dirigeants, à leur tête le chef de la délégation Nassim Benaderahmane, font de leur mieux, pour que l’équipe ne manque de rien et fasse une préparation de grande qualité, en jouant le maximum de matchs, pour être fin prête pour le jour «J». Après un début de stage mouvementé, les choses semblent s’améliorer et le staff technique, composé du duo Rahmouni-Moussouni, a repris le contrôle du groupe et s’est remis au travail, en passant à la vitesse supérieure.

Aomar Moussi

0