Par DDK | 13 Septembre 2017 | 674 lecture(s)

BOXE Il a décroché le bronze en championnat d’Algérie

Youcef Kebaïli , un boxeur qui promet

Il s’appelle Youcef Kebaili et il n’a que 14 ans (né le 6 juillet 2003 à Frikat) et il est déjà dans la cour des grands.

Il a choisi le noble art, la boxe, pour faire carrière et être parmi ces champions qui honoreront la région de Frikat, la Kabylie et l’Algérie dans les différentes compétitions. Youcef Kebaili, ce boxeur qui est à ses débuts avec son club la JS Frikat, n’a pas tardé à faire sensation et marquer de son empreinte les compétitions auxquelles il a pris part. Il a réussi déjà à s’offrir la deuxième place en coupe de wilaya de Tizi-Ouzou dans la catégorie des 46 kg en 2016, tout en s’offrant par la suite le titre du champion de wilaya en juin 2017 à Aïn Zaouïa, au village Aït Sidi Maâmar. Il s’est distingué au tournoi du 20 avril 2016 en terminant à la deuxième place dans la catégorie des 48 kg. Le boxeur Youcef Kebaili ne s’arrête pas là et continue de s’illustrer. Cette fois en championnat d’Algérie de boxe qui a eu lieu du 4 au 8 août dernier à Annaba. Ce pugiliste aux grandes qualités techniques et physiques a atteint le carré d’as et en s’inclinant aux points face à un boxeur de la wilaya de Boumerdès, qui a d’ailleurs été sacré champion dans cette compétition. Youcef Kebaili termine, donc, sur le podium dans sa catégorie de -55 kg (U15). «Je tiens tout d’abord à remercier mon entraîneur Berhoun Rafik qui m’a appris beaucoup de choses dans ce noble art. J’ai progressé depuis que j’ai intégré le club de la JS Frikat. J’ai commencé à pratiquer les arts martiaux il y a quatre ans, en faisant du kick-boxing, avant d’entamer ma carrière dans la discipline de boxe en 2016. Ça fait donc une année depuis que je pratique cette discipline et je me sens comme un poisson dans l’eau», déclarera cette athlète. Et d’ajouter : «Je veux devenir champion d’Algérie et faire partie de la sélection nationale de boxe dans ma catégorie. Je tâcherai de cravacher dur pour atteindre cet objectif. Mes idoles en Algérie sont Flissi, Benchebla et le défunt Soltani. Sur le plan international, Mohamed Ali est mon boxeur préféré et j’aimerai bien réussir comme lui et devenir un grand boxeur mondial». Le jeune pugiliste Youcef Kebaili est plein d’espoir et veut réussir dans sa carrière et ne compte pas baisser les bras pour atteindre ses objectifs : «Je suis animé d’une grande volonté et je cravacherai aux entraînements sous la houlette de mon coach Berhoun Rafik pour y arriver. Je tiens à remercier mes parents, surtout mon père qui m’encourage, ainsi que mes proches et mes amis qui me soutiennent depuis mes débuts dans ce noble art. Je suis décidé et déterminé à aller de l’avant et à devenir un grand champion de boxe sur le double plan national et international», conclura-t-il. On ne peut que souhaiter bonne chance et grande réussite au pugiliste de Frikat et du village Aït Sidi Maâmar, Youcef Kebaili, dans sa carrière sportive avec d’autres consécrations à l’avenir.

Massi Boufatis

0