Par DDK | 14 Novembre 2017 | 788 lecture(s)

NACER ZEKRI, entraîneur de l’USM Draâ Ben Khedda

«On a un groupe capable de jouer l’accession»

L’entraîneur de l’USMDBK fait le point sur son équipe et affiche ses ambitions de jouer l’accession.

La Dépêche de Kabylie : Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs ?
Nacer Zekri : Je suis né le 3 août 1971 à Kouba. J’ai joué dans plusieurs clubs, notamment au NAHD, au RCK, à USMH et à l’USMA. J’ai, ensuite, entraîné les jeunes catégories de l’USMA pendant huit années, avant de devenir entraîneur de l’ESB Oued Moussa que j’ai fait accéder en Régionale 2 lors de la saison 2015/2016. Présentement, je suis à la tête de la barre technique de l’USMDBK, et ce, depuis l’exercice écoulé, à l’issue duquel nous avons accédé en Régionale 1.

Vous vous êtes plutôt bien débrouillés jusque-là en championnat Régionale 1…
El Hamdoulilah, nous sommes, en effet, leaders du groupe. Nous avons joué jusque-là trois matchs : dont deux se sont soldés par des victoires (face à Oued Smar et Staouali) et un par un nul (à Tizi Rached). Nous nous sommes, aussi, qualifiés au 4e dernier tour régional de la coupe d’Algérie après notre succès face à l’US Soummam. Il est vrai que, jusqu'à présent, nous accomplissons un bon parcours. Mais ce n’est que le début, le plus dur est à venir. Il va nous falloir un certain temps d’apprentissage dans ce palier. Nous travaillons avec des moyens modestes, mais nous essayons de mettre sur pied une équipe compétitive et solide qui aura son mot à dire cette saison.

Vous attendiez-vous à cette bonne entame ?
Pour vous dire vrai, nous avons fait une excellente préparation d’avant saison et tout le mérite revient aux responsables du club qui nous ont fait confiance. Vu la qualité du travail qu’on a accompli, je m’attendais à, au moins, faire bonne figure en ce début de championnat. Dieu merci, les choses se déroulent au mieux et je ne peux que m’en réjouir. Cela dit, rien n’est encore joué, le parcours étant encore long.

Concernant l’effectif, on croit savoir que vous n’avez pas fait de folie en matière
de recrutement…

Nous avons renforcé les trois compartiments selon nos besoins. Ainsi, nous avons engagé sept joueurs, dont Meftah (US Béni Douala), Merbah (JSM Tiaret), Benaïssa (EC Oued Smar), l’attaquant Zerga (HC Aïn Bessam) et le gardien Atmani (US Béni Douala). Le reste des joueurs est composé de jeunes du cru et d’autres éléments de l’exercice dernier qui ont participé à l’accession. C’est un mélange de jeunesse et d’expérience.

Quels sont les objectifs assignés à l’équipe?
Il a été convenu, avec le staff dirigeant, de mettre en place une équipe d'avenir et compétitive. Maintenant, en fonction du déroulement du championnat et du niveau des autres équipes, d’autres portes pourraient s’ouvrir. En tout cas, nous jouerons match par match. Et si l’accession nous tend les bras, nous ne lui tournerons pas le dos.

Pensez-vous que l’USMDBK a les moyens de jouer la montée ?
Nous avons un bon groupe, presque le même que celui de la saison précédente, et je pense que c’est l’atout qui fera notre force. Nous ferons de notre mieux pour être à la hauteur de la confiance placée en nous malgré la difficulté de la tâche. C’est une saison charnière qui nous attend, mais, avec le travail, tout est possible. Néanmoins, le grand problème de l’USMDBK est le manque de moyens financiers. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à tous les industriels et les commerçants amoureux de l’USMDBK, pour venir en aide à leur club afin qu’il réalise son objectif. Sans moyens, on ne peut rien faire.

On sent tout de même qu’il y a de la satisfaction …
Il faut savoir qu’on a mis beaucoup de jeunes dans le bain, plus précisément 10, à l’exemple des Dahmani, Gadouchi, Boukhari, Ouahil et Mustapha Touil, ce qui n’est pas rien. C’est là notre grande satisfaction.

Pensez-vous que vous allez tenir sur ce rythme ?
Le football n’est pas une science exacte, tout peut changer en un laps de temps très court. Seulement, je reste convaincu que tous les efforts qu’on accomplit finiront par porter leurs fruits.

Pour conclure ?
Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez aux clubs des divisions inférieures et je tiens à lancer un appel aux pouvoirs publics, ainsi qu’aux industriels de la région et les supporters de l’USM Draâ Ben Khedda, pour nous venir en aide. Ils doivent savoir que l’USMDBK est le porte-drapeau de la commune de Mirabeau et n’appartient pas seulement aux dirigeants. Je souhaite que cet appel ait des échos favorables !

Entretien réalisé par Samy H.

0