Par DDK | 13 Mars 2018 | 901 lecture(s)

DNA - En s’imposant face au NARB Reghaïa

L’USO Amizour se met à espérer

Enfin, l’USOA est parvenu à mettre un terme à sa série de contre performances qui, aux yeux des supporters, n’a que trop duré. A vrai dire beaucoup d’appréhension avait précédé cette rencontre face au NARB Reghaïa. La veille de ce rendez-vous, les supporters, soucieux de l’avenir de leurs onze fétiches, craignaient le pire car une défaite de trop aurait mis complètement l’USOA dans une situation inconfortable. Au coup de sifflet final de l’arbitre, les supporters de l’USOA ont poussé un grand ouf de soulagement en voyant leur équipe mettre fin à quatre journées de disette, grâce a ce succès, remporté samedi face au NARBR (2 - 0). Les camarades de Bakli ont enfin chassé le mauvais sort en renouant avec la victoire, alors que le club restait sur une spirale d’échecs qui l’a fait classer la position de lanterne rouge et leur dernier succès remonte au 10 février 2018 pour assister au dernier succès des unionistes, à domicile face à l’ES Ben Aknoun (1-0) car sachant que le faux était strictement interdit. Mais heureusement les joueurs conscient des graves conséquences qui pouvait se produire a l’issue d’une autre echec ont pénétré sur le terrain avec un esprit de gladiateurs ce qui leur a permis de dominer ce match a l’enjeu face cette coriace formation de Reghaia qui mis en place une tactique défensive qui gêna énormément locaux .ainsi l’USOA est parvenu à mettre un terme à sa série de contre performances qui, aux yeux des supporters, n’a que trop duré. A vrai dire beaucoup d’appréhension avait précédé cette rencontre face au NARBR. Ce fut un match où les unionistes devaient empocher impérativement les trois points pour respirer, en attendant les huit rencontres restantes. Chose faite. Il était dit que l’USOA remporterait une victoire précieuse, qui vaudra son pesant d’or dans le décompte final. Cette victoire, ô combien précieuse, est venue suffisamment à temps mettre du baume dans le cœur des amoureux de l’USOA lesquels ont vivement apprécié la réaction des joueurs. Cela dit, même si les Amizourois occupent une peu reluisante position au bas du tableau, il n’en demeure pas moins que ce sursaut d’orgueil a permis au groupe de reprendre confiance et compte se battre jusqu’au bout pour sauver le club du purgatoire Samy. H
0