Par DDK | 13 Mars 2018 | 835 lecture(s)

Pour fuir la pression des supporters

Les Canaris depuis hier à Aïn Benian

Comme prévu, la JSK a rallié, hier après-midi, la ville d’Aïn Benian (Alger) pour un stage de préparation. En décidant de programmer un stage à Alger, la direction kabyle voulait épargner aux joueurs la pression qu’ils subissent depuis un bon moment, en raison des contre-performances accumulées. Ce stage sera une bonne occasion pour le staff technique d’apporter les réglages nécessaires au groupe, en prévision des prochains rendez-vous. Après le visage médiocre affiché face à l’USMH et cette défaite qui a compliqué la situation de l’équipe au classement général (13e, 22 pts), le staff technique kabyle est appelé a trouver les solutions idoines à même de sauver la saison. Toujours menacée de relégation, la JSK se trouve au pied du mur, à 8 journées seulement du baisser du rideau sur la Ligue 1 Mobilis. En plus de travailler les différents volets, le club kabyle disputera certains matchs amicaux pour maximiser ses chances d’engranger les victoires lors des joutes restantes du championnat et de la Coupe d’Algérie également. C’est le manager général de l’équipe Karim Doudane qui s’occupera de trouver des sparring-partners à la JSK au cours de ce stage. Sachant qu’ils n’auront pas le droit à l’erreur lors des prochains empoignades, les équipiers de Yettou comptent tout faire pour réussir une belle préparation, leur seul objectif étant d’assurer le maintien en Ligue 1 mobilis et rassurer par là les supporters, très inquiets pour l’avenir de leur club favori. Côté effectif, tous les joueurs kabyles sont concernés par ce stage d’Aïn Benian. En effet, même les éléments blessés, à l’instar de Ferhani et Tizi Bouali, se sont déplacés avec l’équipe à Aïn Benian. Là, ils poursuivant leurs soins avant de reprendre du service. Le staff technique kabyle comptera sur l’ensemble de ses éléments pour appliquer son plan de travail à la lettre, lui qui entend remobiliser sa troupe en vue d’une belle réaction lors de la prochaine confrontation.

M. L.

0