Par DDK | 16 Mai 2018 | 1092 lecture(s)

ÉQUIPE NATIONALE - En prévision de la CAN 2019

Madjer vise à stabiliser l'effectif

Selon Rabah Madjer, la prochaine liste qui sera établie en vue des tests amicaux de juin, face au Cap-Vert et au Portugal, sera marquée par des surprises.

Le sélectionneur de l'équipe nationale de football, Rabah Madjer, a affirmé qu'il aspirait à «stabiliser» l'effectif pour créer plus de «cohésion et d’homogénéité» entre les joueurs, soulignant que la période de prospection a pris fin, en vue notamment de la reprise des qualifications de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 avec au programme un déplacement en septembre prochain à Banjul, pour y affronter la Gambie (2e journée/Gr.D). «Il est temps de stabiliser l'effectif pour pouvoir travailler avec les meilleurs joueurs du moment en vue notamment de la reprise des qualifications de la CAN-2019. Je pense avoir donné la chance au maximum de joueurs, notamment les locaux. La période de prospection et d'essais a pris fin, nous devons établir la liste finale dans l'objectif d'avoir plus de cohésion et d'homogénéité. La prochaine liste qui sera établie en vue des tests amicaux de juin face au Cap-Vert et le Portugal sera marquée par des surprises», a affirmé Madjer. A cet effet, le prochain match amical face au Cap-Vert, prévu le 1er juin au stade du 5 Juillet, marquera le retour, dit-on, de certains cadres jusqu’ici jamais convoqués sous l’ère Madjer. Au moins trois anciens joueurs seront ainsi de retour, annoncent plusieurs rouages de la FAF. Il s’agit du gardien de but Raïs Mbolhi, du meneur de jeu Sofiane Feghouli et du défenseur Rafik Halliche. Trois éléments clé de la sélection algérienne qui ont été bannis de la liste depuis la prise en main de la barre technique des Verts par Rabah Madjer, il y a de cela plus de six mois. Certaines sources annoncent aussi le retour probable de l’attaquant de l’AS Monaco, Rachid Ghezzal, qui avait déjà été sélectionné lors des deux premiers stages des Verts sous l’ère Madjer. Le coach national, qui s'est exprimé deux jours après la défaite concédée par l'équipe nationale A', composée de joueurs locaux, mercredi dernier à Cadix (Espagne) face à l'Arabie saoudite (2 - 0) a regretté la défaite face à "une équipe mondialiste", relevant tout de même des choses positives.

Vers le retour de Feghouli, Halliche et Mbolhi

«C'était un match riche en enseignements face à une sélection qui va participer à la Coupe du monde 2018. Les joueurs ont donné le meilleur d'eux-mêmes en dépit de la défaite. Il y a des éléments qui se sont distingués face à l'Arabie saoudite, à l'image du défenseur Naâmani. J'aurais aimé gagner cette rencontre, mais il y avait en face une équipe bien organisée sur le terrain», a-t-il ajouté. «Désormais, j'ai mon idée sur le potentiel des joueurs de cru. Certains vont être retenus pour les deux matchs de juin. Pour moi, l'équipe A' constitue un réservoir pour la sélection première», a-t-il conclu sur les ondes de la radio nationale chaîne 1. A rappeler que l'équipe nationale donnera la réplique à son homologue du Cap-Vert en amical vendredi 1er juin au stade du 5 Juillet d'Alger (22h00), avant de s'envoler vers Lisbonne pour défier le Portugal de Cristiano Ronaldo le 7 juin.
A. C.

0