Par DDK | 17 Mai 2018 | 1906 lecture(s)

MO BÉJAÏA - Les Crabes ont célébré l’accession en Ligue 1 Mobilis

Nuit de fête à Béjaïa

Le stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa n’a pas pu contenir toute la marée humaine du MOB qui a pris d’assaut les gradins trois heures avant le coup d’envoi de la partie contre le MCS, comptant pour la 30e et dernière journée de la Ligue 2.

Au-delà du résultat final (0 - 0), ce match a été une occasion de fêter, comme il se doit, le titre de champion de la Ligue 2, en présence, entre autres, de la majorité des autorités locales, de députés, de l’artiste Djamel Allam, de l’ex-président de l’USM Alger, Saïd Allik, et de l’ancien coach des Vert et Noir Mustapha Biskri. Ces deux derniers ont été honorés à l’occasion par la direction du MOB pour les services rendus au football national, de même que le doyen des secrétaires généraux, Omar Abdelkaoui, auquel Mustapha Rezki a exprimé toute sa reconnaissance et celle de l’entourage du club pour les loyaux services rendus à ce dernier pendant 40 ans. Une grande scène a été aménagée dans l’enceinte du stade pour la cérémonie de remise des médailles et du trophée, avec la présence d’un représentant de la FAF. Un DJ s’est chargé de diffuser, en parallèle, une musique à haut décibels, pour donner sont cachet fête à la cérémonie. De l’avis de tous les présents, il n’y avait rien à reprocher aux organisateurs qui ont réussi un événement à la hauteur de l’exploit. La cérémonie a, donc, débuté par la remise des médailles aux joueurs, dirigeants, staffs technique et médical…, avant que le capitaine des Crabes, Fawzi Rahal, ne soit appelé à recevoir, des mains du wali et du représentant de la FAF, le trophée du champion de la Ligue 2, suivi d’un grand lancer de feux d’artifices et du craquage de tout le stade, chose qui ébahi les présents et les invités. S’en suivront alors les grands défilés et les cortèges, de voitures et de motos, dans les rues principales de la ville de Béjaïa. Une ambiance qui s’est poursuivie jusqu’à une heure tardive de la nuit. Après la fiesta et la joie de ce come-back en Ligue 1, amplement mérité du reste, les dirigeants sont appelés à mettre le cap dès à présent sur la prochaine saison, à commencer par préparer les fins de contrats et établir la liste des joueurs à libérer. A rappeler, enfin, que le championnat 2018/2019 débutera le 11 août prochain.
Z. H.

0