Par DDK | 13 Juin 2018 | 747 lecture(s)

ARTS MARTIAUX - Tournoi Les Rois du Ring (Tunisie)

Les athlètes d’Aït Yahia Moussa décrochent la 1ère place

Si en football, l’équipe de la JS Ait Yahia Moussa a terminé la saison en championnat pré honneur de Tizi-Ouzou du groupe A, à la 3e place, l’autre club de la localité, l’Union Sportive Ait Yahia Moussa, crée au début de l’année 2018, spécialisé dans les arts martiaux, Kick-Boxing, Boxe Thaïlandaise et Full-Contact, est en train de marquer son territoire sur le plan national et international. Ayant pris part au tournoi «Les Rois du Ring», qui s’est déroulé en Tunisie le 23 Mars 2018, trois athlètes de l’USAYM, en l’occurrence, Amrioui Smail (-85Kg), Boumrah Mohamed (-71Kg) et Azouni Ahmed (-67Kg), se sont distingués et de fort belle manière, en raflant la première place en individuel, lors des combats en finale face à des adversaires étrangers. Les trois athlètes ont décroché la médaille d’or chacun au grand bonheur de leur entraîneur Khettar Hocine qui est en même temps le président de ce club. Ce dernier se dit satisfait des résultats enregistrés par ses athlètes estimant que «ils sont la fierté de la localité d’Ait Yahia Moussa, mais malheureusement aucun geste n’a été fait envers ces champions qui ont honoré les couleurs nationales dans un tournoi international, auquel des athlètes tunisiens, marocains, libyens, égyptiens et d’autres nationalités ont pris part», et de conclure, «malgré le peu de moyens, ces athlètes ont relevé le défi en terre tunisienne. On s’est déplacés avec nos propres moyens. J’espère que les responsables locaux vont prêter attention à ces athlètes qui sont la fierté de la région et de la wilaya de Tizi-Ouzou». Pour rappel, un autre athlète a été sacré vice-champion d’Algérie, en l’occurrence, Chaibet Said. D’autres athlètes arrivent et s’épanouissent. La commune d’Ait Yahia Moussa est connue depuis des années pour ses distinctions dans les arts martiaux et les exemples ne manquent pas, à l’image des Amrani, Ziri, Keddache, Batatache qui ont fait honneur à la région, avec des titres remportés aux plans national, régional, continental et international en Full-Contact et en Yuseikan Budo. Les Amrioui, Boumrah, Azouni et compagnie sont bien partis pour hisser l’étendard national par des consécrations certaines, à l’échelle continentale et mondiale. Ne mériteraient-ils pas un peu d’attention ? Il est pour le moins navrant d’entendre dire que des champions de cette trempe aient eu à payer le billet de leurs poches pour aller honorer l’Algérie hors des frontières, sachant que des contingents de pseudo athlètes se payent des tournées mondiales de plaisance au frais du contribuable pour revenir bredouille et humilier les couleurs nationales.

M. B.

0