Par DDK | 11 Juillet 2018 | 1275 lecture(s)

DAHMANE AZEM, manager général de l’USBD

«Notre club a grandi»

Au four et au moulin en cette saison estivale, le manager général de l’US Béni Douala, Dahmane Azem, espère que la saison prochaine sera celle de son équipe, plus que jamais déterminée à réaliser l’accession, après deux ratages successifs.

La Dépêche de Kabylie : Des nouvelles à l’US Béni Douala ?
Dahmane Azem : Après la tenue de l’assemblée générale ordinaire et l’approbation des bilans moral et financier, on est passés à autre chose pour préparer la nouvelle saison. Présentement, on est en train de contacter quelques joueurs en vue de les enrôler. On est parvenus à conclure avec certains d’entre eux. Il y aura d’autres qui viendront signer à l’USBD, sans oublier les cadres qu’on a décidé de maintenir.
Après le départ de Hamici au MO Béjaïa, vous avez opté pour un autre coach
qui a déjà drivé l’équipe, en l’occurrence Karim Kaced. Pourquoi ce choix ?
Karim Kaced n’est plus à présenter. C’est quelqu’un de compétent, et il a tous les diplômes d’un coach de division supérieure. On est parvenus à le convaincre de revenir à l’USBD, puisqu’il est déjà passé par le club il y a deux saisons en arrière. Il connaît la maison. On espère qu’avec lui, l’US Béni Douala ira de l’avant et renouera avec ses traditions. Il sera épaulé dans sa mission par Aït Ramdane, qui a toujours travaillé à ses côtés. Pour le coach des gardiens, ont va reconduire Rédha Kherchaoui, qui a fait du bon travail.

L’US Béni Douala a raté d’un cheveu l’accession en Ligue 2 Mobilis lors des deux précédentes saisons. Qu’en est-il de votre objectif pour la saison prochaine ?
L’US Béni Douala a grandi et jouera toujours ses chances à fond pour l’accession. Il est temps que notre équipe accède en Ligue 2. On a les moyens de réaliser cet objectif. Seulement, on aura besoin de l’aide de tout le monde.

Qu’en est-il du programme de préparation en prévision de la nouvelle saison ?
On l’a déjà tracé. On reprendra dimanche prochain à Tizi-Ouzou. On travaillera pendant toute une semaine, avant d’effectuer un premier stage à Azazga ou à Yakouren, puis un autre en Tunisie ou à El-Bez, à Sétif. Après ce stage, on aura à faire un dernier à Tizi-Ouzou. Celui-ci sera consacré aux matchs amicaux.

Un mot pour conclure...
On espère que les responsables locaux, le P/APC, le P/APW, le wali et le DJS, tiendront leurs promesses d’aider l’US Béni Douala. On lance un appel aux investisseurs de la région pour être aux côtés de ce club, qui représente toute la Kabylie, afin d’atteindre son objectif en accédant en Ligue 2 professionnelle. Il est grand temps pour l’USBD de jouer dans la cour des grands.
Entretien réalisé par M. B.

0