Par DDK | 11 Aout 2018 | 1005 lecture(s)

BOULES - CSA Madala

Un vivier de champions

Créé en 1997, le club sportif amateur Madala, dans la wilaya de Béjaïa, présidé par Boudrahem Slimane, possède dix sections, entre autres, de tennis de table, de badminton et de jeu long/sport de boules. Les sections de badminton et sport de boules se sont forgé des noms parmi les meilleurs au niveau national, avec de jeunes athlètes pleins de volonté. Ainsi donc, et lors des derniers jeux africains de la jeunesse, qui se sont déroulés en Algérie, la section sport de boules, présidée par Benachour Ahcène, a réussi à arracher sept médailles dans la discipline en question. Keddour Kamilia a raflé, à elle seule, quatre médailles alors que sa sœur, Keddour Tanina, en a décroché trois. La première citée a décroché 1 en or (doublette), 1 en argent (roulé) et 2 en bronze (tir de précision et double-mixte). Quant à Tanina, cette dernière a arraché 1 en or (en doublette), 1 en argent (double-mixte) et une en bronze (tir de précision). Dans la discipline du badminton, c’est Mahmoudi Oussama qui a émergé du lot, en s’adjugeant la médaille de bronze. Des résultats qui ne sont pas le fruit du hasard, mais celui de sacrifices consentis par des jeunes sous la houlette de leur entraîneure, Kheladi Lynda, pour les deux Keddour, et Hitouche Kamel pour la section badminton. Des coachs qui ont veillé au grain pour la réussite de leurs protégés. Dans ce milieu sportif, l’on ne tari pas d’éloges sur Hamitri Omar, que l’on surnomme «L’homme à tout faire» dans ce club. «C’est grâce à lui (Hamitri Omar) que le CSA Madala a un grand nom aujourd’hui, au niveau local, national et africain», dit-on. Ainsi donc, toute l’équipe dirigeante du CSA Madala ainsi que le président de la Ligue de boules de Béjaïa, en l’occurrence M. Saâdaoui, félicitent les athlètes du club qui se sont distingués dernièrement aux jeux africains de la jeunesse.

M. R.

0