Par DDK | 2 Septembre 2018 | 965 lecture(s)

RC SEDDOUK - Entamée depuis une semaine au stade de M’Cisna

La préparation dans la sérénité

Cela fait tout juste une semaine que le nouveau promu en Régionale 2, le RC Seddouk, a repris les entraînements.

Le moins que l'on puisse dire, c’est que le travail bat son plein au niveau du stade communal de M’Cisna. A raison d'une séance par jour, les joueurs se donnent à fond sous l'œil très attentif du revenant l'entraîneur Benslimane, après une année sabbatique. Celui-ci veille scrupuleusement à ce que l’effectif travaille d'arrache-pied, entre courses et différents exercices physiques durant pas moins de deux heures. Les consignes du coach sont appliquées à la lettre, le tout dans une remarquable sérénité qui dénote une parfaite entente entre les anciens et les nouveaux. Benslimane devrait entamer les choses sérieuses dès aujourd’hui, lors du stage d’intersaison qui a débuté hier, à l’auberge de jeunes de Souk El-Tenine. Une structure qui offrirait toutes les commodités en vue d’une bonne préparation pour une entame de saison en force.

Stage bloqué à Souk El-Tenine

Les joueurs de Seddouk travaillent, donc, dans une bonne ambiance aux entraînements, avec un seul objectif en tête : améliorer leur condition physique, lors de ce stage lors duquel le coach Benslimne va soumettre ses poulains à une grande charge de travail. Des joutes amicales sont aussi prévues sur place pour parfaire la cohésion et les automatismes du groupe. C’est à l’issue de ce stage que le coach des Verts va dégager l’équipe type qui débutera la nouvelle saison sportive. C’est, donc, avec un groupe de plus d’une vingtaine de joueurs seniors que le revenant des Vert et Noir travaillera pendant dix jours. L’entraîneur entend mettre à profit ce regroupement afin d’augmenter la charge de travail et essayer de rattraper le temps perdu par l’équipe en matière de préparation. En effet, les hommes de Kebi Mouhou devaient passer, dès hier, au biquotidien. «Ce stage nous permettra d’appliquer un programme bénéfique pour les joueurs. Le plus important, c’est l’augmentation de la charge de travail, car sur les plans physique et cohésion, les joueurs doivent être prêts. Pour ce qui est de l'effectif qui défendra les couleurs vert et noir lors de l’exercice 2018/2019, la direction du RCS a préféré prôner la stabilité, comme a tenu à le souligner le président du club.

Cinq juniors promus en équipe fanion

En effet, Mohand Kebi a décidé de maintenir 16 joueurs de l’effectif de l’exercice dernier qui a fait accéder le RCS en Régionale 2, à l’exemple de Hamani Zahir, Benhama Abdelmalek, Chaouel Rabah, Naït Bouda Bachir, Aïni Mouloud, Benslimane Nadir, Benacer Syphax, Djebari Salim, M’Sili Hakim, Methia Ithri, Ouadi Mohand Cherif, Moulodi Massinissa, Medioui Lakdar et Sighit Lounas. Et pour renforcer l’équipe, les responsables ont procédé au recrutement de trois nouveaux éléments : Benhadad Nourredine (ES Timezrit), Kirouani Loucif (IRB Ouled Yaïch, Blid) et Saïdi Hakim (OS El-Kseur). Toujours selon le président du RCS, le club a enregistré le come-back de trois autres joueurs, en l’occurrence Boukhezar Massinissa (OSEK), Bensikhaled (US Soummam) et Aouchiche Lamine. Comme à chaque saison, la direction de Seddouk promeut des joueurs du cru en équipe fanion. Ainsi, pour cette année, pas moins de cinq éléments, sur lesquels on ne tarit pas d’éloges, ont intégré l’effectif des seniors. Il s'agit de Benlarbi Amine, Boulila Takfarinas, Aït Khelifa Rayane, Benbelout Mounir et Mazouz Rabah.
Samy H.

0