Par DDK | 2 Septembre 2018 | 585 lecture(s)

LFW BEJAÏA - Saison 2018/2019

Seuls trois clubs engagés

Alors que la date de dépôt des dossiers d’engagement a été fixée pour avant-hier, vendredi 31 août, les clubs de football de la wilaya de Béjaïa qui animent le championnat dans ses deux niveaux honneur et pré-honneur, ne se sont pas bousculés au portillon de la ligue. En effet, sur une trentaine d’équipes, trois seulement ont déposé officiellement leurs dossiers d’engagement auprès de la ligue de Béjaïa. «Pour nous, toutes les dispositions nécessaires à l’opération ont été prises pour accueillir les responsables des clubs, que ce soit sur le plan matériel ou humain. Mais à l’heure où je vous parle (ndlr, mercredi), et à 48 heures du délai fixé c'est-à-dire au 31 août, on ne se bouscule pas au portillon. Jusque-là, trois clubs seulement ont déposé leurs dossiers d’engagement. Il s’agit de deux de la division honneur, l’Olympique d’Akbou et le CRB Souk El Tenine et un de la division Pré-honneur, à savoir l’IRB Bouhamza», dira Nabil Ziani, secrétaire général de la Ligue de football de la wilaya de Béjaïa. Et devant ce cas de figure, le bureau de la ligue de football qui devait se réunir hier, n’aura d’autre alternative que de repousser cette échéance à une date ultérieure. «Devant cet état de fait, nous sommes dans l’obligation de prolonger le délai pour permettre à nos clubs de s’engager», a souligné le président de la ligue Idir Amghar.

10 000 DA d’amende pour les retardataires

Selon les dispositions réglementaires relatives au football amateur pour la saison 2018/2019, les frais d’engagement sont fixés à 40 millions de centimes pour les divisions de wilaya Honneur et Pré-honneur. «Un montant que de nombreux clubs n’arrivent pas à honorer avec leurs subventions dérisoires. En effet, le problème se situe donc dans le règlement des frais d’engagement, dont la majorité des clubs ne peuvent s’acquitter», a-t-on appris auprès d’un dirigeant d’un club que nous avons rencontré du côté de la ligue, avant d’enchainer : «Notre subvention communale ne dépasse pas 5 millions de centimes. Une somme vraiment dérisoire qui ne couvre même pas les dépenses du transport, la restauration et l’achat des équipements et matériels pour une catégorie». D’ailleurs, certains présidents lancent un appel en direction de la DJS et de la wilaya pour qu’elles prennent en charge les frais d’engagement. Il faut dire que la plupart des clubs amateurs pataugent dans les problèmes financiers. Certains responsables rencontrés avouent, en effet, qu’ils manquent terriblement de moyens financiers et matériels. D’ailleurs, plusieurs clubs de la ligue de la wilaya ont mis la clé sous le paillasson ces dernières années, à cause justement des subventions dérisoires et non reçues à temps, mais aussi du manque d’infrastructures (stades). En tout cas et à en croire les échos qui nous sont parvenus, nombre de clubs ne renouvèleraient pas pour la nouvelle saison qui se profile à l’horizon. Enfin, toujours selon des dispositifs règlementaires, tout dépôt de dossier d’engagement effectué après le 31 août doit être accompagné d’une amende de 10 000 DA sans quoi, le dossier sera purement et simplement rejeté. Pour rappel, le coup d'envoi du championnat est prévu pour le 5 octobre 2018, alors que l'opération de l'enregistrement des licences est programmée du 1er au 30 septembre 2018. Concernant le nombre de joueurs à enregistrer par club, il est de 30 joueurs amateurs au maximum, dont 5 joueurs de plus de 30 ans, 10 de moins de 23 ans, et de 20 joueurs au minimum par catégorie et 35 joueurs au maximum, dont 3 gardiens de buts, pour la catégorie jeunes.
Samy. H

0