Par DDK | 8 Septembre 2018 | 556 lecture(s)

FOOTBALL FEMININ - Abdenour Mira, entraîneur du CF Akbou

«Nous jouerons sur tous les fronts»

Le coach des seniors du CF Akbou, Mira Abdenour, parle dans cet entretien de la préparation d’intersaison et des objectifs de son club.

La Dépêche de Kabylie : C’est votre 4e saison consécutive à la tête de la barre technique du CF Akbou…
Abdenour Mira : Je dois dire qu’il y a une bonne entente humaine entre moi et les dirigeants ainsi que les joueuses, et tout le monde témoigne du bon travail réalisé depuis mon atterrissage au sein du club en 2015-2016. Le CF Akbou est connu par sa bonne structure et sa stratégie de travail. Un club sérieux qui veut un travail sérieux.

Quels sont les objectifs tracés pour la nouvelle saison ?
Notre principal objectif est le maintien de l’équipe en palier supérieur, mais l’appétit vient en mangeant. Nous nous intéresserons à toutes les compétitions, que ce soit le championnat, la coupe de la ligue et la coupe d’Algérie, sans oublier les challenges et tournois qu’organise le club, à l’image du tournoi international du futsal qui aura lieu vraisemblablement le 8 Mars 2019.

L’effectif a été renforcé…
Le nombre de l’effectif est négocié en étroite collaboration entre le staff technique et la direction du club, selon les moyens et les stratégies ciblées. Les dirigeants misent sur l’effectif susceptible de répondre à la philosophie du club pour chaque saison. Pour cette année, effectif a totalement changé de visage, avec la promotion de 4 joueuses de la catégorie U20 capables d’arracher une place dans l’effectif des seniors. Il y a aussi le retour de certaines joueuses déjà formées par le club et l’arrivée de 3 nouvelles recrues.

Vous avez entamé la préparation d’intersaison le 27 août dernier. Le championnat débutera le 28 Septembre,soit un mois de préparation. Est-ce suffisant pour une bonne entame ?
Je pense qu’un mois est amplement suffisant comme préparation. Et pour cette saison, la direction du club a changé de stratégie de travail concernant les stages bloqués habituels. On a un programme d’entrainement local. Le début de la préparation s’est effectué au stade OPOD d’Akbou, puis en raison des travaux lancés, les séances d’entrainements du groupe ont été délocalisées vers le stade Ouzellaguene. A souligner également les séances d’entrainement en salle Power-Fit de musculation, travail en altitude sur les hauteurs de Bouzeguène (village Houra), et programmation de séances en piscine et la plage sur le littoral de Béjaïa. C’est la meilleure façon de faire, pour éviter une monotonie aux joueuses et donner un cachet spécial au travail.

Entretien réalisé par R. M.

0