Par DDK | 9 Septembre 2018 | 804 lecture(s)

JS Kabykie en bref

Du biquotidien au menu hier

Depuis la reprise, mardi dernier, les joueurs de la JSK suivent un entraînement intensif. Hier, le staff technique a scindé le groupe en deux lors de la séance matinale. Le premier contingent s’est exercé à 8h30 et le second à 9h30. Les joueurs ont été soumis à un travail portant exclusivement sur le volet physique, sous la direction du préparateur physique, Rodolphe Duvernet, sous l’œil bienveillant de l’entraîneur en chef, Franck Dumas et en présence de ses adjoints et du staff médical. Rodolphe a soumis les joueurs à une grande charge de travail, les faisant suer. Pour la seconde séance qui devait avoir lieu hier à 18h30, Franck Dumas devait réunir son groupe au grand complet, pour une séance diversifiée avec au menu du physique, du technico-tactique et des répétitions de plusieurs facettes de jeu.

Un ultime galop demain

Les camarades de Hamroune effectueront un ultime galop, demain à 17h45, soit à l’heure du match. Une séance qui permettra au staff technique d’apporter les derniers correctifs et de se faire une idée sur la forme de chaque élément et sur le onze qui débutera le match d’après-demain face au Paradou AC. Dumas, qui disposera de l’ensemble de ses éléments y compris Fiston qui sera de retour demain après-midi, aura donc l’embarras du choix pour composer le onze qui affrontera les Pacistes. La rencontre s’annonce palpitante et drainera à coup sûr un public nombreux.

Dumas face à la presse ce matin

L’entraîneur en chef de la JSK, Franck Dumas, animera, aujourd’hui à l’issue de la séance d’entraînement, un point de presse dans la salle de conférence du stade du 1er Novembre. Une occasion pour les journalistes de revenir sur le dernier match face à Aïn M’lila, la préparation de l’équipe, l’état d’esprit des joueurs, l’effectif, mais aussi et surtout le match de mardi face au Paradou AC, entrant dans la 5e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis. Trois joueurs seront également désignés par le technicien français, pour répondre aux questions des journalistes. Une mesure en application du règlement intérieur.

Z. L.

0