Par DDK | 10 Septembre 2018 | 945 lecture(s)

JSM Béjaïa

Biskri remercié

Le début de saison raté des Vert et Rouge de la Soummam n’a pas été sans conséquence sur l’avenir de l’entraîneur en chef, Mustapha Biskri, à la tête de la barre technique. Autrement dit, le récent match nul (0 - 0) concédé face au RC Kouba lui a été fatal, puisqu’au terme d’une réunion urgente ayant regroupé dans la soirée d’avant-hier la direction du club et Biskri, il a été décidé d’un commun accord d’une séparation à l’amiable entre les deux parties. Une sentence du coup prévisible, comme pour calmer aussi la grosse colère des supporters du club ayant réclamé avec force le départ du technicien algérois juste après le dernier semi-échec contre le RCK. Cela dit, en plus des résultats peu encourageants enregistrés par la JSMB depuis le début du championnat, (1 victoire, deux nuls à domicile et deux défaites), soit un maigre pactole de quatre unités, force est de reconnaitre que même les erreurs d’arbitrage sont venues pour rajouter leur grain de sel à ses déboires. En effet, après avoir dénoncé et saisi la CFA sur le «mépris» dont ils auraient été victimes à Annaba par l’homme en noir, les gars de la Soummam ont encore fait face aux «caprices» de l’arbitre Necib face au RCK. Selon les dirigeants du club (images vidéo à l’appui), le referee les aurait privés d’un pénalty indiscutable contre le RCK après qu’un défenseur koubéen eut taclé l’attaquant Khezri dans sa surface de réparation. Un pénalty longuement réclamé au demeurant par les joueurs de la JSMB, en vain. Par ailleurs et en attendant de dénicher le successeur de Biskri pour le reste du parcours, la direction du club a confié l’équipe au DTS des jeunes catégories, Samy Boussekine, pour prendre l’intérim. D’ailleurs, c’est ce dernier qui devait assurer hier soir la séance de reprise et coacher son équipe lors du prochain match de la 6e journée contre l’ABS Boussaâda.
B. Ouari

0