Par DDK | 12 Septembre 2018 | 865 lecture(s)

LRFA - Le dernier délai d’engagement est fixé au 15 septembre

Incertitude chez la JS M’Chedallah et le MC Bouira

Les clubs des divisions Régionale 1 et 2 n’ayant pas encore introduit leurs dossiers d’engagement au niveau de la LRFA ont encore une semaine devant eux.

En effet, dans une note adressée aux clubs affiliés à la Ligue parue sur son site, cette dernière fixe le 15 septembre à 16 heures comme date butoir du dépôt des dossiers, en application des dispositions réglementaires relatives aux compétitions de football amateur arrêtées par la FAF pour la saison sportive 2018/2019. Ainsi donc, il ne reste qu’une semaine pour démarrage des compétitions, prévues le 21 et 22 septembre. Il y a lieu de signaler que sur les quatre clubs représentant la wilaya de Bouira en division Régionale 2, à savoir le MC Bouira, l’ES Bir Ghbalou, le FC Thamelaht et la JS M’Chedallah, seule l’équipe de Bir Ghbalou a déposé son dossier d’engagement jusqu’ici. Les trois autres équipes se sont heurtées à des problèmes divers, se rapportant notamment aux frais d’engagement. En effet, bien que de l’argent ait été attribué à ces clubs à cet effet, ces derniers n’ont encore rien perçu en raison de la lenteur de la procédure administrative. La seule équipe qui s’est engagée jusque-là a réussi à réunir d’elle-même la somme demandée par la LRFA et entamer, dans les temps, la préparation d’intersaison. Pour le cas du FC Thamelaht, son président, M. Alem, expliquera : «Après qu’on s’est procuré la somme requise, la Ligue nous a exigé de tout déposer à la fois : les dossiers d’engagement et les licences des joueurs (seniors et jeunes)». Notons que le FCT vient de terminer son stage de préparation d’intersaison de dix jours, à Errich (Bouira). De son côté, le président du MC Bouira, M. Allache Omar, dira que le club chercher encore où se procurer la somme, en attendant des rentrées d’argent, notamment la subvention de l’APC de Bouira. Accusant un retard considérable, l’équipe, drivée par le revenant Tellal Ali, a finalement entamé sa préparation au stade Bourouba Saïd de la ville de Bouira. Ce qui n’est pas le cas de la JS M’Chedallah qui se trouve devant une véritable impasse financière. D’ailleurs, le président du CSA, Madjid Aoudia, craint un forfait général.

M. A.

0