Par DDK | 12 Septembre 2018 | 2535 lecture(s)

MB BOUIRA - Ancien président du MOB

Zahir Attia pressenti à la tête du club

L’ex-président du MO Béjaïa, Zahir Attia, était avant-hier lundi à Bouira en compagnie de Nacer Sendjak, pour rencontrer les dirigeants du MB Bouira ainsi que le maire de la commune.

Il s’est également rendu au stade Bourouba Said où l’équipe s’entraînait et fut présenté aux joueurs et au staff. Approché, Attia nous dira : «En premier lieu, c’est une visite de courtoisie. Ensuite, je découvre un club de plus 70 ans qui patauge dans une division inférieure et cela me désole. Si tout va bien, nous allons faire quelque chose pour ce club. Mais avant d’évoquer le futur, il faut que les choses soient claires dès le début». Pour rappel, l’ex-boss du MOB est toujours sous le coup d’une suspension de 2 ans affligée par la LFP, qui prendra fin le mois prochain. «Nous avons été porteur d’un projet similaire pour le MOB, malheureusement nous avons buté contre des contraintes qui nous ont poussé à partir. Maintenant, nous allons tenter de concrétiser un bon projet avec le MBB. Nous avons sollicité l’aide des autorités locales et des dirigeants du club et c’est sur la bonne voie», nous confiera encore Attia.

«Je suis porteur d’un projet»

Pour le moment, ajoutera-t-il, «toute les personnes que j’ai rencontrées ont été réceptives au projet. Si tous les ingrédients sont réunis, nous commencerons notre mission avec le club. Pour le moment, ça reste un projet qu’il faudra murir avec les parties concernées». Interrogé sur les détails du projet en question, Attia dira : «Nous allons commencer par la réalisation d’un centre de formation pour encadrer toue cette jeunesse. La pâte existe bel et bien ici à Bouira et le club et la ville peuvent compter sur leurs enfants». Il poursuivra : «Nous rassemblerons les moyens et les personnes qu’il faudra pour cela et nous ferons appel à de potentiels investisseurs pour nous prêter main forte». Attia, accompagné du président de la section football, Ali Boukharouba, a aussi visité les infrastructures existantes dans la ville de Bouira où il n’a pas caché sa satisfaction devant la disponibilité des infrastructures. «Franchement, il n’y a rien à dire, de toutes les villes du pays que j’ai visitées, Bouira est la mieux lotie en matière d’infrastructures sportives, il reste seulement à compléter ce qui a été réalisé par les pouvoirs publics», s’est-il exclamé. Pour terminer, Attia souhaitera un accompagnement de la part de tout le monde. «Je suis porteur d’un projet d’investissement, le maire ne peut prendre toutes les décisions tout seul, car il y a la hiérarchie. Je vais rencontrer tous les responsables concernés, à commencer par M. le wali de Bouira, auquel je ferai part de mes intensions d’investissement. Tout doit se faire dans les normes et dans l’intérêt de tout le monde. C’est a eux que revient le dernier mot», conclura-t-il.
M’hena A.

0