Par DDK | 13 Septembre 2018 | 2632 lecture(s)

NADIA BELALA, coach de l’ESF Amizour

«Créer la surprise cette saison»

Nadia Belala, entraîneur de l’ESF Amizour, club de l’élite du football féminin (National 1), parle dans cet entretien de la préparation de son équipe et de ses objectifs pour la nouvelle saison.

La Dépêche de Kabylie : Quels enseignements tirez-vous de l’empoignade amicale qui vous a opposée au CF Akbou ?
Nadia Belala : Je dirai que c’est un bon test pour nous, surtout que nous avons joué face au CF Akbou qui reste une très belle équipe. Le choix du ce club par rapport à l’entame de la préparation précompétitive n’est pas fortuit. Par ce match amical, on voulait tester nos nouvelles recrues. C’était aussi une occasion de travailler la cohésion entre les anciennes et les nouvelles, dans le but d’améliorer notre préparation, en prévision de notre premier match de championnat, face à la JF Khroub.

La rencontre a été donc bénéfique pour le groupe…
Tout à fait. Le résultat importe peu, le plus important, c’est de faire tourner notre effectif qui a besoin de travail et de cohésion. On aura besoin de livrer d’autres matchs amicaux pour peaufiner la préparation dans les trois volets : physique, technique et tactique. On finira par des séances technico-tactiques, dans l’optique de préparer le schéma à adopter au championnat.

Le football féminin béjaoui est représenté en nationale 1 par deux clubs, le CF Akbou et le vôtre…
C’est justement pour cela qu’on a choisi de jouer notre premier match amical face à nos voisins d’Akbou. Pour revenir à cette confrontation, je suis satisfaite de la production de mes joueuses, surtout en 2e période, bien que je n’aie pas encore achevé la préparation, notamment sur le plan physique. On a débuté le 27 août et deux semaines plus tard, on a joué une rencontre amicale. C’est délicat, mais ça reste bénéfique pour les deux équipes.

Vous allez entamer le championnat le 27 de ce mois en recevant la JF Khroub. Comment se présente cette rencontre ?
Elle s’annonce très difficile, bien que nous allions évoluer chez nous. L’équipe d’El-Khroub est connue pour ses performances et ses résultats probants ces dernières saisons. Elle mise souvent pour le titre et s’est qualifiée à plusieurs reprises en finale de Coupe. Ce sera donc un match important que l’on va préparer comme il se doit. Je reste optimiste.

La nouvelle recrue Zahia Belkhiri est une transfuge de la formation d’El-Khroub. Un avantage pour vous ?
Certainement, ayant beaucoup joué à la JFK, Zahia Belkhiri connaît bien le jeu de son ex-équipe. C’est un élément qui va se donner à 200 % pour aider son club actuel, l’ESFA, à gagner son premier match de la saison, j’en suis certaine. Personnellement, je connais cette équipe d’El-Khroub, on l’affrontera avec la nette détermination de réussir un bon résultat. Encore une fois, je suis optimiste.
Entretien réalisé par R. M.

0