Par DDK | 8 Novembre 2018 | 495 lecture(s)

KHEIREDDINE MADOUI, entraîneur du MOB

«On a un bon groupe»

Accosté à la fin du match amical d’avant-hier contre la JS Akbou, le coach du MOB, Kheireddine Madoui, parle de la préparation de son équipe pour le match d’après-demain, samedi, face au CRB.

La Dépêche de Kabylie : Vous avez gagné en amical contre la JSA par un score lourd. Un commentaire ?
Kheireddine Madoui : Personnellement, lors de ce genre de rencontre, je ne me fie ni au résultat ni au score, c’est plutôt le rendement du groupe et la performance qui m’intéressent le plus. Certes, on a vu une bonne réaction des trois compartiments, chose qui me réconforte pour la suite, mais l’adversaire n’est pas aussi coriace que les équipes de Ligue 1. On a travaillé dur tout au long de la semaine et on commence à récolter le fruit même si un grand travail nous attend pour atteindre notre vitesse de croisière à l’avenir.

En parlant d’avenir, comment voyez-vous les trois matchs restants de la phase aller ?
Ce sera difficile pour tout le monde car chaque point récolté aura son pesant d’or à la fin de saison. Donc, toutes les équipes vont courir derrière la récolte du maximum de points pour être à l’abri. Nous concernant, on travaillera d’arrache-pied pour bien négocier ces trois matchs et pourquoi ne pas gagner le maximum de points, surtout lors de nos deux matchs à domicile, même si la mission ne sera guère facile.

Un match très difficile vous attend samedi contre le CRB. Comment l’abordez-vous ?
On ira au 20 août pour réaliser le meilleur résultat possible car on a des atouts à faire valoir. Ce sera très difficile pour les deux équipes qui chercheront à glaner le maximum de points pour dépasser cette mauvaise période et je pense que ça va se jouer sur des petits détails. Le CRB est une grande équipe qui pratique un très beau football, il renferme de très bons éléments capables de renverser la vapeur à tout moment. Donc, il faut les prendre très au sérieux et rester vigilants jusqu’au sifflet final de l’arbitre. Le moral du groupe est au beau fixe et nous pouvons, nous aussi, créer la surprise à condition d’être présents sur le terrain et de gagner les duels tout en minimisant les erreurs en défense.

Le doute commence à s’installer chez les supporters. Un message pour les rassurer ?
Personnellement, je suis confiant pour la suite du championnat. Avec le travail et l’abnégation, on pourra s’en sortir rapidement. On doit gérer match après match pour éviter le calcul d’épicier et chasser le doute. Nos supporters doivent rester derrière leur équipe en ces moments difficiles et c’est lors de ce genre de situation que le public doit prouver sa fidélité et son amoureux pour les couleurs.
Propos recueillis par Z. H.

0