Par DDK | 8 Novembre 2018 | 540 lecture(s)

LIGUE 2 MOBILIS - Battue avant-hier par l’USMH (2 - 0)

La JSMB montre ses limites

Les joueurs de la JSMB ont livré l’une de leurs pires prestations depuis le début du championnat, après avoir concédé une amère défaite avant-hier au stade du 1er novembre d’El Harrach face à l’équipe locale (2 - 0). Un revers mal accepté par les quelques supporters du club qui étaient présents au stade de Lavigerie pour soutenir leurs protégés, allant jusqu’à douter de la bonne foi de leur équipe. Ceci au moment où l’équipe locale qui se devait de l’emporter pour se maintenir en vie, s’est offert un bol d’oxygène avec ce premier succès de la saison signé avec l’art et la manière après treize journées. S’exprimant en fin de la partie, Haddou Moulay, l’adjoint du Tunisien Moes Bouakez, a déclaré en substance : «Je crois que nous avons mal entamé la partie, ce qui nous a valu d’encaisser deux buts en première période de jeu alors que nous avons tenté par la suite de secouer les joueurs dans le but de revenir au score. Malheureusement pour nous, on n’est pas parvenus au résultat escompté.» De son côté, l’ancien arrière gauche des Hamraouas qui a tenté aussi de relativiser les choses après cette contre performance, lui qui aurait voulu sans doute réussir son baptême de jeu avec la JSMB, dira sur une note d’espoir : «Cette défaite n’est pas une fin en soi et l’équipe continuera à jouer les premiers rôles en championnat dans l’espoir d’atteindre notre objectif en fin de saison.» Il convient de signaler enfin que Haddou Moulay n’a pas effectué de grands changements dans le onze de départ de son équipe contre l’USMH, où il a été enregistré notamment la titularisation d’entrée de jeu du moteur de l’équipe, Abdelhakim Djeribia, après avoir effectué son retour à la compétition dernièrement face à la JSMS dans le dernier quart d’heure du match.

Moes Bouakez attendu aujourd’hui à Béjaïa

Alors que le nouvel entraîneur béjaoui, Moes Bouakez, était attendu avant-hier au stade de Mohamedia d’El Harrach pour superviser sa nouvelle équipe, finalement, le Tunisien a été retenu par des obligations familiales après notamment le récent décès de sa mère. Selon une source émanant du club phare de la Soummam, Bouakez devrait poser ses valises aujourd’hui, jeudi, à Béjaïa, pour officialiser son engagement avec la JSMB et entamer ses nouvelles fonctions.
B. Ouari

0