Par DDK | 17 Janvier 2010 | 1522 lecture(s)

Les supporters des Bleu et Blanc réclament Kamel Abdeslam

Les cuisantes défaites des dernières semaines des Bleu et Blanc sur des scores lourds (1-5 face à l’ES Draâ El Mizan au stade Kaci-Ali, puis 4-1 au stade de Bouira contre le MCB, et enfin de 0-1 contre Akbou à Draâ Ben Khedda) n’ont pas laissé les supporters de l’ex-Mirabeau indifférents. Bien au contraire, ils ne cessent de réclamer la venue de Kamel Abdeslam, ancien président de la section football, à la barre technique de leurs protégés et représentants en football. Il faut rappeler que c’est ce brillant dirigeant au sein de l’USMDBK qui a fait accéder en 2008/2009 l’ex-Mirabeau, par des réserves, de la division d’honneur à la Régionale. Il y a quelques années, c’était aussi grâce à Kamel Abdeslam que le club a pu accéder en division supérieure après avoir connu une regretable et malheureuse relégation. "Il faut dire qu’à chaque fois que Kamal Abdeslam est sur le terrain, les supporters constatent une certaine “virilité“ qui s’empare des joueurs, lesquels, au bout, se retrouvent spontanément comme galvanisés à l’extrême, d’où un certain courage qu’acquièrent nos athlètes pour faire valoir leurs compétences", pense Mustapha Zammoum, un jeune “fou“ de “son” Mirabeau qu’il suit partout où il joue. Un autre jeune Mustapha, Mahiout, pour ne pas le nommer, et non moins “fou” du DBK, abonde dans les dires de son camarade et ami : "Kamel Abdeslam, c’est un véritable “stimulant“ à l’énergie de l’équipe, lorsqu’il est à côté des joueurs. Il a des astuces propres à lui pour convaincre de l’adoption et l’adaptation de stratégies de jeux suivant le rang et le style d’évolution sur le terrain de l’adversaire du jour à rencontrer, et ce, at home comme à l’extérieur". Ce sont, du moins, des descriptions données par ces deux jeunes fans des Bleu et Blanc sur notre homme pour dire que la situation du club nécessite sa venue, sachant surtout que, de Kamel Abdeslam, plus d’un vous dira qu’il a souvent sacrifié et son temps et son argent pour le club. Alors, tout est là !

Antar Boufatis

0